Tout sur chine

Accusé d'espionnage par les Etats-Unis, Huawei doit faire face à la défection de certains de ses fournisseurs. Google notamment a annoncé tourner le dos au géant chinois des télécoms.

Pour la deuxième année consécutive, l'excédent commercial de la Chine s'est globalement dégonflé en 2018. Il s'est toutefois accentué vis-à-vis des États-Unis, alors même que ces derniers sont excédés par le déséquilibre des échanges bilatéraux.

Le Président américain prêt à imposer des droits de douanes sur l'ensemble des importations chinoises. Une menace avant le G20 de ce week-end en Argentine. Donald Trump y rencontrera son homologue chinois. Il espère obtenir de Pekin la promesse d'une plus grande ouverture à la concurrence américaine.

C'est peu dire que les tensions entre les Etats-Unis et la Chine ont pesé sur le sommet de l'Apec, la Coopération économique Asie-Pacifique. Pour la première fois depuis sa création en 1989, les 21 dirigeants de l'alliance ne sont pas parvenus à un consensus sur une déclaration écrite commune.

Moment très solennel pour Shinzo Abe place Tiennanmen à Pékin. C'est la première fois depuis 2011 qu'un chef de gouvernement japonais se rendait en visite officielle en Chine. Objectif: renforcer les liens entre les deux puissances, toutes deux victimes des taxes douanières imposées par Donald Trump.

Les Bourses chinoises ont clôturé en nette hausse ce lundi. Avec un gain de plus de 4% à la clôture, Shanghai a même signé un record depuis 2016. Des marchés qui ont réagi très positivement aux nouvelles mesures fiscales décidées par les autorités chinoises pour soutenir l'économie.

Départ pour Hong-Kong imminent. Le premier vol commercial pour la nouvelle compagnie Air Belgium s'est opéré ce mercredi depuis l'aéroport de Charleroi. Une implantation en région Wallone qui se veut stratégique dans ce bassin aux nombreux intérêts.

Allemagne: le ZEW plonge en octobre - GB: les prix ont baissé en septembre - Pétrole: le déséquilibre pourrait persister - Chine: les importations s'effondrent

D'après les statistiques publiées par Pékin, l'activité manufacturière était en recul au mois d'août en Chine. De quoi relancer les inquiétudes sur les marchés.

Les marchés européens ont rebondit mardi, soutenu notamment par de nouvelles mesures de relance de la Chine, dont le ralentissement brutal a semé la panique chez les investisseurs.

Les Bourses aux quatres coins de la planète ont lourdement chuté ce lundi devant une vague d'inquiétudes sur la santé de l'économie chinoise et les possibles répercussions sur le reste du monde.

L'indice PMI mesurant l'activité manufacturière en Chine est tombé à 47,1 en août, contre 47,8 en juillet. Il s'agit du niveau le plus bas en 6 ans et demi pour cet indice, qui signale une contraction de l'activité lorsqu'il est inférieur à 50 et une expansion lorsqu'il est supérieur à ce seuil. De quoi exacerber les craintes sur l'ampleur du ralentissement de la deuxième économie mondiale.

Le cours de l'or n'a cessé de baisser pour atteindre en juillet son plus bas niveau en cinq ans. Mais la semaine dernière, sa valeur est un peu remontée, après les dévaluations de la monnaie chinoise. Pour combien de temps ?

A 100 jours de l'ouverture à Paris de la COP21, les 195 pays participants ont encore plusieurs grands rendez-vous pour les aider à déboucher sur un accord international pour freiner le réchauffement. La Chine, les Etats-Unis, l'Union européenne ou encore l'Australie ont rendu publics leurs engagements. Mais on est encore loin du compte.