Tout sur chute

Selon les chiffres du dernier baromètre des Notaires, le nombre de transactions immobilières a chuté de 8% au premier trimestre 2020, par rapport à la même période en 2019. Un recul de l'activité qui s'explique notamment par les mesures de confinement imposées pour endiguer la propagation du coronavirus.

Le coronavirus sème la panique sur les Bourses mondiales. Il faut dire que l'épidémie ne cesse de se propager et pas seulement en Chine. La Corée du sud est ainsi devenu le deuxième plus important foyer de l'épidémie qui touche aussi désormais le Moyen-Orient et qui s'est encore renforcé en Europe, tout particulièrement en Italie. De quoi augmenter l'inquiétude des investisseurs.

L'activité intérimaire en chute libre au mois de décembre dernier. C'est ce qui ressort des chiffres de Federgon, la fédération du secteur. Si cette chute semble pour l'instant difficile à expliquer, elle s'inscrit, plus généralement, dans une tendance baissière constatée depuis deux ans.