Tout sur Circuits courts

Si la pandémie a eu un effet positif, c'est d'encourager les gens à s'interroger davantage sur le contenu de leur assiette. Et de sa provenance... Et d'accélérer les projets visant à renforcer notre souveraineté alimentaire. La Wallonie elle, alloue 12 millions d'euros pour favoriser les circuits courts. Du producteur à l'assiette

De nouvelles tendances ont emergé avec la crise du Coronavirus. Parmi elle, la volonté de consommer davantage local à travers des circuits courts. Pour cela, la Wallonie investit dans l'économie sociale: ces 9 derniers mois, plus de 8 millions d'euros ont été dégagés pour booster ce modèle alternatif.

L'université de Gembloux Agro-Biotech et la banque Crelan ont annoncé lundi la création d'une chaire universitaire pour étudier le phénomène des "circuits courts" et le lancement d'un programme de financement participatif.