Tout sur Citroën

PSA a donc officialisé ce lundi l'acquisition pour 1,3 milliard d'euros d'Opel/Vauxhall. Cette opération, la plus importante depuis 20 ans en Europe, crée un nouveau géant, le numéro deux européen, à qui il faudra toutefois donner un second souffle.

Le groupe PSA Peugeot Citroën réfléchit à la possibilité d'acquérir Opel et Vauxhall, les activités européennes de l'américain General Motors en déficit chronique.

Deux ans après avoir frôlé la faillite, PSA Peugeot Citroën a annoncé mercredi qu'il avait renoué avec les bénéfices en 2015 et allait verser à ses salariés une prime d'intéressement de 2.000 euros en moyenne.