Tout sur Comeos

Comeos, la fédération des commerces et des services, annonce de nouvelle mesures pour limiter la présence des clients en magasin. Et si la chaine d'approvisionnement n'est pas en danger, la fédération de l'alimentation, Fevia, s'inquiète quant à elle de l'impact des récentes mesures sur ses activités.

Conséquence directe, et pourtant peu rationnelle, des mesures prises par le gouvernement concernant l'ouverture des magasins, de nombreux Belges se sont rués dans les supermarchés pour faire des provisions. Une démarche inutile puisque les magasins d'alimentation restent ouverts et que les stocks sont suffisants.

Le nombre de magasins diminue en Belgique. Mais les surfaces de ventes continuent à augmenter. C'est parce que les petites boutiques sont remplacées par des plus grandes enseignes. Mais les prix de l'immobilier évoluent plus vite que les ventes. Pour combien de temps encore ?

Fresh Atelier a été élu "Concept de magasin de l'année" et remporte le Prix Mercure décerné par Comeos, la fédération du commerce et des services. Un concept, lancé il y a un an par l'enseigne Delhaize, qui s'adresse aux citadins modernes à la recherche d''une alimentation saine et rapide.

Réduire de façon drastique les sacs plastiques reste un engagement pris par le secteur de la grande distribution. Opter pour des sacs ou sachets réutilisables, recyclables ou encore biodégradables va s'accélérer dans le courant des prochains mois. Changement en perspective dans les supermarchés.

Comeos, la fédération sectorielle du commerce, a présenté ce jeudi son rapport annuel sur l'ecommerce, le shopping en ligne, un secteur en plein essor qui a dépassé l'année dernière les 10 milliards d'euros. En 2018 plus de 2 Belges sur trois achètent en ligne, c'est 5% de plus que l'année dernière, un constat peu surprenant tandis que les habitudes de consommation sont en pleine évolution.

Les PME et l'e-commerce saluent les décisions du gouvernement. Le fédéral va analyser ses exigences concernant les rémunérations des gérants de PME. Des baisses de charges spécifiques sont aussi prévues pour favoriser le commerce électronique.

L'annonce des suppressions d'emplois chez Carrefour laisse craindre un avenir incertain pour le secteur de la distribution. La Fédération du commerce et des services s'apprête à lancer une vaste réflexion sur le sujet.

The Belgian Chocolate House a remporté le prix Mercure, organisé par Comeos, ce mercredi soir. Le concept novateur, la performance et la pérennité du projet ont convaincu le jury.

Comeos vient de lancer l'ombudsman du commerce. La plateforme en ligne permet aux consommateurs qui s'estiment lésés par un commerçant de porter plainte et d'obtenir l'aide d'un médiateur.

La fédération belge du commerce et des services, Comeos, et Engie ont officialisé lundi un accord de collaboration pour promouvoir le recours à l'énergie solaire et l'efficacité énergétique auprès des entreprises de ce secteur.

Les soldes d'hiver commencent ce mardi 3 janvier. Les ventes d'automne n'ont pas été brillantes, les stocks sont importants, les démarques le seront également.

Les soldes démarrent lentement. Le vendredi est pourtant un bon jour pour l'ouverture de la grande période des réductions de prix. Mais cette année, le climat n'est pas au rendez-vous.

Le secteur du commerce réclame la mise en place d'un protocole de crise précis en cas de problème de sécurité, pour éviter que se reproduisent les hésitations qui ont notamment prévalu à l'occasion du lockdown en novembre dernier. Comeos, la fédération du commerce et des services, a publié mardi un livre blanc de 47 propositions sur 12 thèmes en lien avec la sécurité.

La hausse des accises, qui entre en vigueur le 1er novembre, provoque une ruée sur les alcools forts. Comeos, la fédération du commerce et des services, craint que des prix plus élevés n'encouragent les Belges à aller acheter à l'étranger.

Les organisations agricoles, les fabricants d'aliments pour animaux, l'industrie alimentaire et le secteur de la distribution, réunis au sein de la Concertation de la chaîne agroalimentaire, ont décidé d'une aide immédiate et temporaire pour les secteurs du lait et du porc.

Face à la baisse du prix du lait et du porc, les six organisations agricoles wallonnes et flamandes ont négocié avec Comeos, représentant la grande distribution, et Fevia, la fédération de l'industrie alimentaire, ce vendredi matin. Ils se sont engagés à trouver des solutions à court et long terme d'ici fin août pour soutenir les producteurs.