Tout sur commerce

Le gouvernement flamand représenté pour l'inauguration d'un investissement majeur dans le port de Zeebruges par le groupe chinois Lingang. Lingang obtient 30 hectares de zone portuaire en concession. La moitié sera utilisée pour un premier entrepôt, l'autre moitié pour une future expansion.

Le commerce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne a chuté de 23,1%. Une différence mesurée entre le dernier trimestre stable avant le Brexit c'est-à-dire le premier trimestre 2018, et le premier trimestre 2021. Un premier trimestre mauvais mais où les choses s'arrangent petit à petit.

Le magasin Pêle-Mêle vend des livres de seconde main. Mais pas uniquement des livres. Aussi des disques, des jeux ou des jouets. Ce commerce n'entre donc pas dans la catégorie considérée comme essentielle. Il restait deux options, soit la prise de rendez-vous, soit le "click and collect". Les clients peuvent venir chercher leur commande. Mais le magasin est fermé depuis près d'un mois.

A partir de samedi de nombreux commerces seront ouverts aux clients principalement sur rendez-vous. Les responsables de magasins mettent en place les mécanismes nécessaires.

Ecoles fermées, métiers de contacts à l'arrêt, commerces non-essentiels sur rendez-vous. Le comité de concertation veut limiter les contacts pour freiner l'évolution de la pandémie.

Malgré la crise, le port d'Anvers s'en sort plutôt bien. Sur l'année écoulée, le trafic de marchandises a reculé de 3,1%, à 231 millions de tonnes. Le port d'Anvers a donc pu limiter les dégâts dus à la pandémie grâce à un nouveau record dans le trafic de conteneurs.

Malgré la pandémie le commerce extérieur chinois affiche de bon résultats. Le total des importations et des exportations de la Chine a progressé de presque 2% l'an dernier. Les exportations chinoises ont grimpé de 4% et les importations ont chuté de 0,7%. Les échanges commerciaux avec les Etats-Unis se sont d'ailleurs intensifiés.

Après une semaine, les commerçants ont un avis mitigé sur les soldes. Ce pourrait être pire, c'est en général l'opinion des petits commerçants membres de l'UCM, comme des plus grands magasins représentés par Comeos.

Ce 24 décembre 2020, le Royaume-Uni et l'Union européenne ont conclu un accord commercial de libre-échange. Leurs futures relations se voudront équilibrées. Mais, malgré cet accord, de vrais changements attendent les citoyens et les entreprises des deux camps.

Ce 24 décembre 2020, le Royaume-Uni et l'Union européenne ont conclu un accord commercial de libre-échange. Leurs futures relations se voudront équilibrées. Mais, malgré cet accord, de vrais changements attendent les citoyens et les entreprises des deux camps.

Dans le nouvel entrepôt de Vilvorde, les employés de Kazidomi cherchent les produits dans les rayons pour remplir les boîtes commandées par internet par les clients. Pour financer sa croissance, l'entreprise vient de lever 6 millions d'euros, en ouvrant son capital au fonds belge Invest for Jobs et au fonds américain IFJ.

Tandis que les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne étaient réunis à Bruxelles. Boris Johnson, absent, visitait un centre dédié aux énergies renouvelable dans le nord de son pays. Selon lui, les discussions avec l'Union européenne sont dans l'impasse.

Les commerçants sont soulagés des mesures annoncées ce matin. Ils ne devront pas fermer leurs portes. Tous les secteurs n'ont pas eu la même chance: Les parcs d'attraction ont appris ce matin leur fermeture immédiate.. Un coup dur alors que la première vague a déjà mis le secteur en difficulté.

La Grande-Bretagne et le Japon ont signé un accord commercial bilatéral de libre-échange. Il se base sur l'accord qui existait déjà entre l'Union européenne et le Japon. Pour les Britanniques, c'est le premier grand accord commercial post-Brexit.

En Belgique, Lagardère Travel Retail compte une vingtaine de boutiques hors taxes à l'aéroport de Zaventem et deux magasins à l'aéroport de Charleroi. Conséquence de la crise du coronavirus et de la baisse de fréquentation dans les aéroports, le groupe avait déclaré en juin son intention de supprimer 180 emplois sur 500 dans le pays. Finalement, 153 personnes sont licenciées.

L'éditeur de chèques-repas, Monizze, et Joyn, une des cartes de fidélité les plus populaires en Belgique, s'associent pour stimuler le commerce local et augmenter le pouvoir d'achat des consommateurs. Effectuer un achat dans un commerce local et bénéficier d'avantages de fidélité pourra se faire en une seule opération digitale.

L'enseigne de jouets Bart Smit va faire aveu de faillite. Faute d'avoir trouvé un repreneur, les 26 magasins de Belgique n'ouvriront plus leurs portes. La fin d'une histoire et d'un concept.

Près de la moitié des plateformes recensées en Europe vendent, entre autres, des articles d'occasion, notent les auteurs d'une étude qui prévoient une forte croissance des échanges d'articles de seconde main d'ici 2025.