Tout sur Compagnies aériennes

Omicron sème le chaos dans le secteur de l'aviation. Plusieurs compagnies aériennes ont en effet été contraintes d'annuler des vols alors que plusieurs membres de leurs équipages ont été testés positifs au coronavirus ou ont dû être mis en quarantaine après avoir été cas contact. Quelque 8.000 vols ont été supprimés dans le monde le week-end de Noël. De quoi compromettre les projets de voyage de nombreux voyageurs, notamment aux États-Unis.

Vols annulés, régions qui passent de l'orange au rouge... les voyagistes et compagnies aériennes ont été submergés de questions pendant la pandémie. Et les passagers indemnisés parfois en retard ou via des bons à valoir, ce qui est contraire à la réglementation européenne, comme le souligne la Cour des comptes européenne.

L'épidémie de coronavirus a engendré une crise profonde pour les aéroports européens. Ceux-ci pourraient perdre jusqu'à 187 millions de passagers cette année. Et pourtant les avions continuent de voler, même vides. La faute aux slots, ces créneaux de décollage et d'atterissage, qu'elles risque de perdre si elles ne les utilisent pas assez.