Tout sur confiance

Les premiers assouplissements des restrictions sanitaires font naître une lueur d'espoir en Allemagne. L'indice ifo qui mesure le climat des affaires a un peu progressé. Mais il reste à un niveau tellement bas que les chances d'une reprise en V s'amenuisent.

Le Baromètre des investisseurs ING a atteint en mars son plus bas niveau depuis sa création en 2004, a indiqué vendredi ING dans un communiqué. Alors qu'il se trouvait encore à un niveau neutre de 100 points en février, l'indicateur a dégringolé jusqu'à 58 points le mois dernier.

5,1: c'est le chiffre affiché par l'indice ZEW ce mardi. Après 17,8 points en février, il s'agit là d'une chute brutale du moral des investisseurs allemands.

L'indice ZEW est tombé à 10,4 points en février contre 16,6 points en janvier. Traduction: le moral des investisseurs institutionnels allemands se dégrade.

Les attentats de Bruxelles n'ont pas entamé la confiance des investisseurs américains, mais le manque de compétitivité de notre pays pèse sur le niveau de ces investissements d'après la Chambre de commerce américaine en Belgique.

Au mois d'août, le baromètre de conjoncture de la Banque nationale de Belgique s'affiche à -3,1 contre +1 en juillet. De quoi éclipser totalement l'embellie du climat des affaires constatée les deux mois précédents.

Allemagne: le ZEW plonge en octobre - GB: les prix ont baissé en septembre - Pétrole: le déséquilibre pourrait persister - Chine: les importations s'effondrent