Tout sur Confiance

Selon le dernier baromètre de Manpower, le rythme des embauches devrait continuer à se renforcer pendant l'été. Recruter n'est toutefois pas toujours facile. 83% des employeurs éprouvent en effet des difficultés à pourvoir leurs postes vacants. La crise a visiblement porté les pénuries de talents à des niveaux jamais observés depuis 15 ans.

La confiance des consommateurs belges s'est rarement autant améliorée qu'en mai. Et cela, grâce aux assouplissements des mesures et au rythme de la vaccination. Au niveau européen, la confiance des consommateurs a augmenté ce mois-ci pour atteindre des niveaux légèrement supérieurs à ceux d'avant-crise. C'est une bonne nouvelle pour l'économie, car une grande quantité d'épargne est prête à être dépensée.

Bonne nouvelle sur le front de l'emploi en Belgique. Selon le baromètre trimestriel de ManpowerGroup, les employeurs belges reprennent confiance et anticipent des recrutements pour le prochain trimestre. Et cerise sur le gâteau, les perspectives d'emploi sont positives dans les 3 régions du Royaume.

Les scale-ups technologiques ont le moral. Sept de ces start-ups à forte croissance sur dix pensent en effet qu'elles parviendront à traverser la crise actuelle et à poursuivre leur croissance. À en croire une enquête du bureau de consultance Deloitte, plus de 80% d'entre elles considèrent que l'impact de la crise sur le financement sera limité, voire nul.

La guerre commerciale et le ralentissement de l'économie mondiale continue de plomber le moral des entrepreneurs allemand. L'indice Ifo, qui le mesure, est d'ailleurs retombé durant ce mois d'août à un nouveau plus bas depuis près de sept ans. De quoi relancer les craintes d'une récession en Allemagne, la première économie européenne.

A Williamstown, petite ville du bassin industriel de Virginie-Occidentale, le chômage est en baisse, l'usine de camions japonais locale de camions s'agrandit et l'optimisme est de retour. Une embellie amorcée bien avant Trump, mais que les habitants lui attribuent volontiers.

Selon le baromètre trimestriel de l'Union des classes moyennes dévoilé lundi, la confiance des chefs d'entreprises a très clairement diminué sur un an.