Tout sur Construction

Avec un recul de 3,8%, le secteur de la construction a moins souffert que l'économie dans son ensemble l'an dernier. Et à en croire la fédération sectorielle, une relance de 5% serait possible en 2021. Une condition toutefois, que les grands projets, comme l'Oosterweel, le RER et le tram de Liège, puissent devenir réalité.

Les PME de notre pays envisagent de recruter à nouveau. Un signe de reprise économique imminente. Même s'il est trop tôt pour crier victoire. Parmi les secteurs les plus optimistes, la construction et l'industrie, mais également les secteurs non-essentiels.

Les choses vont vite pour JuuNoo. Après 1,5 million d'euros plus tôt cette année, l'entreprise courtraisienne qui produit des cloisons à ossature d'aluminium vient de lever 500.000 euros supplémentaires pour son développement international.

De nombreux coiffeurs et beaucoup de compagnies de taxis sont en faillite virtuelle, alors que le secteur de la construction résiste mieux. C'est l'un des constat des projections réalisées par Trends Business Information.

L'Union Professionnelle du Secteur de l'Immobilier demande une simplification des procédures pour obtenir un permis de bâtir en Belgique. Une piste, la digitalisation. Elle plaide également pour un abaissement de la TVA à 6% pour compenser le temps... et l'agent perdus.

La Commission européenne demande aux Etats membres d'adopter le nouvel objectif de réduction d'émissions de gaz à effet de serre: en 2030 une baisse de 55% par rapport au niveau de 1990. Des efforts supplémentaires donc pour parvenir à la neutralité climatique à l'horizon 2050.

Depuis huit ans, IsoHemp, à Fernelmont dans la région namuroise, produit des blocs de chanvre. Des blocs de plusieurs épaisseurs utilisés dans le secteur de la construction. L'entreprise construit un nouveau centre de production pour répondre à la demande croissante.

D'après un nouvel arrêté ministériel entré en vigueur lundi, les entreprises de construction belges sont désormais chargées du tracing des travailleurs et des sous-traitants étrangers. Une charge de travail irréaliste estime la confédération de la Construction.

Le secteur de la construction réclame des mesures de soutien pour faire face à une crise imminente. Maintenant que le congé de construction est terminé, presque aucune nouvelle commande n'arrive. Si aucune mesure n'est prise maintenant, le secteur de la construction sera confronté à un problème majeur dans six mois, selon Bouwunie.

Plusieurs voix patronales en Flandre remette en question les congés du bâtiment. Une tradition ancienne qu'ils aimeraient adapter après concertation avec les représentants du personnel. Côté syndical, on estime que le système fonctionne bien, tant pour les travailleurs que pour les employeurs.

Le soutien fiscal du gouvernement belge aurait évité de nombreuses faillites. Pour autant la reprise s'annonce plus difficile pour certains secteurs que pour d'autres. Et surtout, le pays n''est pas armé pour faire à un éventuel deuxième confinement.

Dans les allées de Batibouw, les entreprises spécialisées dans la performance énergétique des bâtiments sont nombreuses. Isolation des murs, toitures, nouveaux chassis, chauffages moins énergivores, d'après le secteur de la construction, les maisons wallonnes en auraient bien besoin.

Ouverture ce jeudi de Batibouw. Le salon fête cette année son 60ème anniversaire. Il s'articule cette année autour trois thèmes: le climat intérieur sain, la nouvelle manière d'habiter et la construction intelligente.

Alors que de nombreux chantiers publics ont repris dans la pays, les entreprises de grands travaux continuent de manifester une certaine inquiétude. La plupart craint d'importantes pénuries de main d'oeuvre dans les années à venir.

Changement de président à la tête de la fédération des constructeurs de logements. Joost Callens, patron de Durabrik, cède son siège à Louis Amory, CEO de Maison Blavier. C'est au tour de ce francophone de défendre la construction neuve, pénalisée à ses yeux face à la rénovation du bâti existant.

Les négociateurs du parlement, de la commission et du conseil européens se sont entendus dans la nuit de mercredi à jeudi sur une projet de révision de la directive détachement.