Tout sur conteneur

Les organisations criminelles privilégient les conteneurs pour transporter des produits contrefaits. Selon l'OCDE et l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle, 56% de la valeur totale des contrefaçons saisies dans le monde en 2016 étaient transportés sur des porte-conteneurs.

Malgré la crise, le port d'Anvers s'en sort plutôt bien. Sur l'année écoulée, le trafic de marchandises a reculé de 3,1%, à 231 millions de tonnes. Le port d'Anvers a donc pu limiter les dégâts dus à la pandémie grâce à un nouveau record dans le trafic de conteneurs.

Le groupe, qui réunit les ports de Gand et de Zélande aux Pays-Bas a dépassé les 70 millions de tonnes, en nette hausse par rapport 2017. La direction se montre dès lors résolument optimiste pour 2019 mais prévient déjà des conséquences éventuelles du Brexit.