Tout sur contrat de travail

Le texte sur la table prévoit une première augmentation d'1,1% à partir de juillet et une seconde augmentation de 2,4% plus tard. Mais faute d'accord global, les premiers augmentations restent bloquées. Employeurs et syndicats montrent du doigt la FGTB.

Depuis la suppression de la période d'essai, le nombre de démissions et ruptures de contrat dans les six premiers mois de l'engagement a baissé de 28%, selon une étude d'Acerta.

D'après une étude réalisée par Randstad, les contrats à durée déterminée ne seraient pas menacés par les contrats temporaires. Ils concerneraient toujours plus de trois quart des travailleurs. Une proportion qui est restée quasi inchangée depuis dix ans.