Tout sur Credendo

Avec la victoire de Joe Biden, les tensions commerciales devraient s'apaiser dans le monde, ce qui devrait offrir de nouvelles opportunités aux entreprises européennes. Les risques structurels, comme la montée du protectionnisme ou l'utilisation du commerce à des fins géopolitiques, n'ont toutefois pas disparu.

Depuis le début de la pandémie, Credendo a mis en place de nouveaux programmes pour soutenir les entreprises actives à l'international. L'agence de crédit à l'exportation publique belge veut ainsi leur permettre de traverser la crise et mettre à profit les opportunités qui émergeront.

A la demande du gouvernement fédéral, Credendo renforce son soutien aux entreprises actives à l'international. En effet, l'agence belge de crédit à l'exportation va étendre la garantie financière proposée aux banques qui octroient des crédits aux entreprises actives à l'étranger. Cette garantie pourra désormais couvrir jusqu'à 80% du crédit.

La deuxième édition du baromètre de l'exportation réalisé par Credendo et Trends Tendances confirme l'optimisme international des entreprises belges : quatre sur cinq tablent sur une croissance des exportations dans les prochaines années. Mais des risques pointent à l'horizon et la menace protectionniste américaine en fait partie.

Bill Scotting à la tête de Nyrstar - Credendo: bons résultats 2014 - L'industrie japonaise déprimée - L'Indonésie veut réintégrer l'Opep