Tout sur Crise

L'année avait démarré sur les chapeaux de roues pour Wereldhave Belgium, l'un des plus grands exploitants de centres commerciaux en Belgique. Mais c'était sans compter sur le coup de frein brutal lié à la crise sanitaire. Aujourd'hui, après une reprise plutôt timide, les visiteurs semblent à nouveau arpenter les allées des shopping centers.

Le Belge aime de plus en plus son smartphone. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par Deloitte. Cette tendance, qui préexistait à la crise, a pris beaucoup plus d'ampleur grâce notamment aux mesures de confinement mises en place au plus fort de la pandémie.

Plus de 170 emplois sont menacés chez Ryanair en Belgique, soit deux fois plus qu'annoncé initialement en juillet. Une véritable provocation pour les syndicats alors qu'une procédure Renault est déjà en cours. De son côté, la compagnie aérienne low-cost assure avoir essuyé des pertes plus importantes que prévu.

Oxfam a fait ses calculs. Compte tenu des résultats déjà publiés et selon des projections basées sur le second semestre l'an dernier, les bénéfices de 32 des plus grandes entreprises du monde devraient augmenter de 109 milliards de dollars cette année, marquée par le crise du Coronavirus.

Ce mercredi matin, Uniqlo inaugurait son 4ième magasin en Belgique. Alors que le secteur du prêt à porter est plutôt à la peine en ce moment, la marque de vêtement japonaise entend bien poursuivre son développement en Europe. Un pari osé, mais intelligent selon les spécialistes.

En raison de la pandémie de coronavirus, beaucoup moins de mariages sont célébrés à travers le monde. Les professionnels du secteur sont donc inquiets, chez nous, mais aussi à Suzhou en Chine. La ville exporte en effet une grande partie de ces articles nuptiaux vers le reste du monde.

Durement touchée par la crise, l'industrie du voyage est visiblement en grande difficulté. C'est pourquoi SOS Travel, qui regroupe quelque 450 agences de voyage indépendantes, a mené une action ce vendredi pour sensibiliser les autorités à leur situation. Si rien n'est fait pour les aider, ils craignent le pire d'ici la fin de l'année.

L'enseigne discount néerlandaise Wibra va introduire une demande de réorganisation judiciaire. Ces dernières années, on la savait en difficulté, mais la situation s'était améliorer. En tout cas avant la survenue de la crise. Avec le coronavirus, les ventes se sont effondrées.

Au lieu d'un sur dix, ils sont désormais 4 sur 10 à se déclarer insatisfaits de leur statut d'indépendants. Principalement à l'angoisse de savoir si leur entreprise traversera la crise du Coronavirus. Malgré cela, le nombre de personnes lançant leur activité est en hausse.

Alors que certains craignent les fermetures et les faillites en cascade, la Fédération Horeca Bruxelles travaille sur une note proposant différentes pistes pour aider le secteur, dont celle d'un vaste emprunt populaire. Autre idée, augmenter la déductibilité des frais de restaurant pour les entreprises et en faire également profiter les particuliers.

Habituellement très visités, les centres-villes historiques de Belgique comme ceux de Bruxelles ou de Bruges, sont désormais déserts. Mesures de confinement oblige, le tourisme est au point mort. Une situation catastrophique pour les professionnels du secteur.

La situation du groupe Boeing pourrait bien empirer dans les prochaines semaines. Norwegian Air Shuttle, la compagnie à bas coût norvégienne a annoncé ce mercredi qu'elle va exiger des réparations financières auprès du constructeur américain. D'autres compagnies pourraient suivre son exemple.

La commission des Relations extérieures a approuvé mercredi une proposition de résolution par laquelle le parlement exprime son soutien au Pacte des Nations-Unies pour une migration sûre, ordonnée et régulière. Le texte a reçu le soutien d'une majorité de rechange qui a réuni, dans la majorité, le MR, le CD&V et l'Open Vld et, dans l'opposition, le cdH, les écologistes et le sp.a.

De nouvelles mesures d'austérité vont être mises en oeuvre en Argentine pour stabiliser la troisième économie d'Amérique latine, qui traverse une grave crise monétaire: réduction des dépenses publiques en supprimant des ministères et taxation des exportations.