Tout sur Croissance

Il progresse ce trimestre de 4,4%, tiré par Pékin. Cela rend l'économie plus stable lorsque les exportations ralentissent, estime le gouvernement chinois. Celle-ci est sous pression en raison des problèmes logistiques en Amérique et au Royaume-Uni, ce qui a un impact sur la consommation.

Comment renouer avec la croissance après la crise, tout en modernisant notre pays? En misant sur l'innovation, tout en réduisant le déficit budgétaire et la pression liée aux hausses des prix de l'énergie. Tels étaient les mots d'ordre du premier ministre devant la chambre. Quelques heures après avoir bouclé le budget 2022 après de longues négociations.

Consolidation dans le secteur du kot étudiant. La société immobilière Xior a lancé une OPA sur son concurrent anversois Quares Student Housing. Si l'offre aboutit, le portefeuille belge de Xior devrait augmenter de plus de 25%, ce qui en ferait le leader incontestable du marché du logement étudiant du royaume.

Vous ne l'avez peut-être pas remarqué, mais depuis le 1er octobre, Planet Parfum est devenu April. Un changement de nom qui traduit la volonté de sa maison mère, Bogart, d'harmoniser son réseau retail partout en Europe.

Entrée en bourse en fanfare pour Azelis. Le distributeur chimique avait déjà clôturé de façon anticipée sa période de souscription, grâce à une demande importante. Il en a été de même ce vendredi pour son premier jour de cotation. Ce matin, le carnet d'ordre a été plein en une demi-heure et le titre s'est vite envolé. De quoi permettre à Azelis de lever près d'1,8 milliard d'euros.

La BCE va ralentir légèrement ses rachats d'actifs. Un acte de recalibrage. Et qu'elle compte mettre en oeuvre pas à pas. Signe que l'économie s'améliore. Et que l'heure de la fin des politiques ultra-accommodantes des banques centrales approche.

Créée en 2016, Opal solutions offre des solutions d'aide à la gestion du personnel soignant. Sa plateforme, baptisée CareBoard, permet d'optimiser l'agenda des équipes et des renforts temporaires nécessaires aux différents services. L'an dernier, avec la crise, la start-up totalise quatre fois plus de demandes qu'à l'accoutumée. Ce qui lui permet de bénéficier d'une grande visibilité. Une visibilité dont Opal Solutions récolte désormais les fruits.

Telenet affiche un chiffre d'affaires de 642,4 millions d'euros au deuxième trimestre de cette année pour Telenet, soit une augmentation 4% par rapport à la même période un an plus tôt.

Ce jeudi, la Banque centrale européenne a confirmé le maintien de sa politique monétaire accomodante. Les achats d'actifs dans le cadre du programme d'urgence face à la pandémie se feront même à un rythme plus élevé. Tout doit être mis en oeuvre pour éviter de freiner la reprise.

Après 18 ans au sein du groupe, et 5 mois en tant que CEO par intérim, Dirk Tirez prend officiellement les rênes de Bpost. Parmi les défis à relever: accompagner les citoyens dans la transition numériques, et faire face aux géants de la logistique tels qu'Amazon ou Bpost, tout en mettant l'accent sur le volet social. Et retrouver le chemin de la croissance.

AudioValley avait promis d'accélérer sa croissance en 2021, c'est désormais chose faite. Le spécialiste B2B de l'audio digital a fait état d'un chiffre d'affaires en hausse de 50% au premier semestre. La preuve d'une solide reprise de ses activités après le recul enregistré l'an dernier en raison de la pandémie. Une santé retrouvée que le groupe doit en partie à la bonne tenue du marché américain.

AudioValley avait promis d'accélérer sa croissance en 2021, c'est désormais chose faite. Le spécialiste B2B de l'audio digital a fait état d'un chiffre d'affaires en hausse de 50% au premier semestre. La preuve d'une solide reprise de ses activités après le recul enregistré l'an dernier en raison de la pandémie. Une santé retrouvée que le groupe doit en partie à la bonne tenue du marché américain.

Une croissance économique plus rapide que prévu, c'est ce qu'annonce la Commission européenne. La Commission s'est aussi penchée sur la Belgique qui devrait faire mieux que la moyenne de la zone euro avec une croissance à 5,4% cette année. Notre pays retomberait sous la moyenne l'année suivante avec 3,7%.

Les économistes d'ING prévoient une forte croissance un peu partout dans le monde cette année. Elle devrait atteindre 8% en Chine, 7% aux États-Unis et 4,5% en Belgique ainsi que dans la zone euro. Autre bonne nouvelle, d'après la banque, le tsunami redouté de faillites et de pertes d'emplois a peu de chance de se produire. Cependant, il existe un risque inflationniste structurelle. Même si celui-ci est plus préoccupant aux États-Unis que dans la zone euro.

Après avoir perdu 40% de sa valeur l'année dernière le Bel 20 retrouve son niveau d'avant-pandémie et a dépassé toutes les pertes liées à la crise sanitaire. Avec toutefois un peu de retard par rapport aux autres indices européens.