Tout sur Croissance

Ce jeudi, la Banque centrale européenne a confirmé le maintien de sa politique monétaire accomodante. Les achats d'actifs dans le cadre du programme d'urgence face à la pandémie se feront même à un rythme plus élevé. Tout doit être mis en oeuvre pour éviter de freiner la reprise.

Après 18 ans au sein du groupe, et 5 mois en tant que CEO par intérim, Dirk Tirez prend officiellement les rênes de Bpost. Parmi les défis à relever: accompagner les citoyens dans la transition numériques, et faire face aux géants de la logistique tels qu'Amazon ou Bpost, tout en mettant l'accent sur le volet social. Et retrouver le chemin de la croissance.

AudioValley avait promis d'accélérer sa croissance en 2021, c'est désormais chose faite. Le spécialiste B2B de l'audio digital a fait état d'un chiffre d'affaires en hausse de 50% au premier semestre. La preuve d'une solide reprise de ses activités après le recul enregistré l'an dernier en raison de la pandémie. Une santé retrouvée que le groupe doit en partie à la bonne tenue du marché américain.

AudioValley avait promis d'accélérer sa croissance en 2021, c'est désormais chose faite. Le spécialiste B2B de l'audio digital a fait état d'un chiffre d'affaires en hausse de 50% au premier semestre. La preuve d'une solide reprise de ses activités après le recul enregistré l'an dernier en raison de la pandémie. Une santé retrouvée que le groupe doit en partie à la bonne tenue du marché américain.

Une croissance économique plus rapide que prévu, c'est ce qu'annonce la Commission européenne. La Commission s'est aussi penchée sur la Belgique qui devrait faire mieux que la moyenne de la zone euro avec une croissance à 5,4% cette année. Notre pays retomberait sous la moyenne l'année suivante avec 3,7%.

Les économistes d'ING prévoient une forte croissance un peu partout dans le monde cette année. Elle devrait atteindre 8% en Chine, 7% aux États-Unis et 4,5% en Belgique ainsi que dans la zone euro. Autre bonne nouvelle, d'après la banque, le tsunami redouté de faillites et de pertes d'emplois a peu de chance de se produire. Cependant, il existe un risque inflationniste structurelle. Même si celui-ci est plus préoccupant aux États-Unis que dans la zone euro.

Après avoir perdu 40% de sa valeur l'année dernière le Bel 20 retrouve son niveau d'avant-pandémie et a dépassé toutes les pertes liées à la crise sanitaire. Avec toutefois un peu de retard par rapport aux autres indices européens.

Le gouverneur de la Banque nationale annonce une reprise économique plus vigoureuse que prévu. 5,5% de croissance cette année. Après le plongeon de l'année dernière, c'est une très bonne nouvelle qui va commencer à se marquer surtout à partir de cet été.

Après avoir plongé de 4.9% en 2020, l'économie allemande se remet de la crise du Coronavirus et pourrait même atteindre une croissance de 4 % cette année. . Mieux qu'annoncé lors des prévisions de printemps.

L'OCDE est de plus en plus optimiste quant aux perspectives de reprise de l'économie mondiale. Par exemple, l'organisation des pays industrialisés s'attend à ce que une croissance de l'économie de la zone euro de 4,3 % cette année. Des prévisions positives, dues en partie à l'avancée des campagnes de vaccination. Pourtant, l'OCDE prévient que la reprise mondiale est loin d'être gagnée.

Sigma Conso, l'éditeur de logiciels financiers, vient de racheter son distributeur asiatique. Une première acquisition qui va permettre au groupe belge de renforcer sa présence sur le marché de l'Asie du Sud-Est. Avec des filiales au Benelux, en France et au Portugal, Sigma Conso se penche déjà sur de nouvelles opportunités de croissance structurelle en France et en Scandinavie.

Le gouvernement australien promet des milliards de dollars de dépenses pour soutenir la reprise économique. Le ministre des Finances présente devant la Chambre une série de mesures qui maintiendront le budget dans le rouge pour les années à venir.

L'activité va rester stable ces six prochains mois. C'est l'avis de la moitié des entreprises wallonnes sondées. 20% envisagent un recul, 30% une croissance. Plus d'optimistes que de pessimistes. L'Union wallonne des entreprises prévoit donc une croissance cette année mais modérée. 4,2% contre 4,6% dans l'ensemble du pays.

Changement d'actionnariat pour l'importateur d'équipements médicaux belge Hospidex. Afin de pouvoir assurer son développement dans un secteur en pleine consolidation, l'entreprise tirlemontoise s'est tournée vers Smile Invest, un fonds d'investissement piloté par Urbain Vandeurzen, ex-président de la Gimv.

La crise économique que nous vivons actuellement est, sans conteste, la plus grave crise que nous ayons connu depuis la Seconde Guerre mondiale. Malgré le choc énorme, notre économie devrait toutefois se relever cette année. ING s'attend ainsi à une croissance de 3,6% pour 2021. Croissance qui s'accompagnera néanmoins d'une hausse des faillites et par conséquent, d'une hausse du taux de chômage.

L'économie mondiale devrait croître de 4,7% cette année selon des prévisions de croissance revues à la hausse par les Etats-Unis. Mais la reprise s'annonce longue, et particulièrement compliquée pour les pays en voie de développement, alors que la crise a aggravé les inégalités.

Les chefs d'entreprise belges croient en une reprise de l'économie en 2021. Ils sont même plus optimistes que leurs collègues étrangers. Même s'ils affichent certains craintes notamment face à la menace croissante de cyberattaques, ou encore la sur-régulation pour venir à bout de la pandémie.