Tout sur Crowdlending

Fondée en 2016, Ecco Nova est une plateforme de crowdlending. Forte de son succès, la start-up wallonne passe à la vitesse supérieure et s'attaque au marché flamand.

Le crowdlending a permis aux entreprises belges de lever plus de 100 millions d'euros en 2022. Ce type de financement, qui permet aux PME d'emprunter aux particuliers sous la forme de prêts, en échange de remboursement avec un taux d'intérêt a le vent en poupe. Et veut de plus en plus mettre à l'honner les entreprises porteuses de projets durables..

Prêt Coup de pouce en Wallonie, Prêt Proxi à Bruxelles, Winwinlening en Flandre, chaque région a son propre dispositif pour que des particuliers puissent financer des petites ou moyennes entreprises. Depuis un an, ces mécanismes régionaux sont accessibles aussi via les plateformes de crowdlending. Avantage pour les PME, elles y trouvent une communauté d'investisseurs potentiels. Look&Fin, une de ces plateformes tire un bilan positif au terme de cette première année de prêts régionaux.

Vaste projet immobilier au sud de Malines, un projet de 40 millions d'euros que le promoteur finance grâce à ses fonds propres, grâce aux banques et aussi en faisant appel à des petits investisseurs. Un million d'euros a été levé via une plateforme de crowdlending.

Le distributeur de cosmétiques limbourgeois Diacosmo a bouclé avec succès une campagne de crowdlending. En effet, il ne lui aura fallu que 10 minutes pour lever plus de 300.000 euros. Avec cette manne d'argent frais, la société ambitionne d'intégrer de nouvelles marques à sa gamme mais aussi d'accélérer son développement à l'international.

Moins de 20 minutes, c'est le temps qu'il a fallu à Growners pour boucler sa campagne de crowdlending, comprenez le prêt par des investisseurs particuliers. Résultat : 1.500.000 euros d'argent frais qui permettront à cette société immobilière belge d'investir dans son portefeuille de produits.

Belgian Cycling Factory, la société qui commercialise les marques Ridley et Eddy Merckx, lance une campagne de financement participatif pour lever un demi-million d'euros. Une somme qui vise à mettre en place une plateforme digitale permettant de personnaliser ses vélos.

Près de 11 millions d'euros ont été levés l'an dernier sur les plateformes belges de crowdfunding, soit quelque 150% de plus qu'en 2015. Avec 70% de parts de marché, c'est Look&Fin qui s'impose de loin comme la première.