Tout sur De Croo

493 jours après les élections, la Belgique a un gouvernement, dirigé par le libéral flamand Alexander De croo. Au menu de l'accord gouvernemental, la sortie du nucléaire, la pension à 1.500 euros ou encore la préparation d'une grande réforme de l'Etat.

La nouvelle équipe est plus que jamais le résultats de compromis à la Belge. Un premier ministre flamand, pour contrer l'opposition des nationalistes et des extrémistes du nord du pays. Mais la feuille de route est comliquée.

Jean-Pascal Labille a-t-il volontairement torpillé les négociations menées entre bpost et PostNL? L'ancien ministre des entreprises publiques avait révélé vendredi dernier qu'un rapprochement était en cours entre la poste belge et un autre opérateur européen. Une fuite savamment orcherstrée, estime son successeur Alexander De Croo, qui dénonce la responsabilité du mandataire socialiste.