Tout sur Déconfinement

A partir du 8 juin, à quelques exceptions près, tout sera désormais autorisé: l'Horeca, la culture et le sport notamment. On pourra également cotoyer plus de personnes.

La deuxième phase du déconfinement a démarré ce lundi, et avec elle, la réouverture des écoles, des coiffeurs, mais aussi des musées et autres expositions. De quoi ravir les amateurs de culture. Du côté des organisateurs toutefois, la rentabilité est loin d'être assurée, compte tenu des nouvelles mesures de sécurité à respecter.

Barco est l'une des entreprises à avoir totalement repris le travail ce lundi. Le spécialiste de l'image a bien entendu adapté son organisation pour respecter les règles en vigueur. Marquages au sol, sens des déplacements, parois en plexiglas. Les mesures sont nombreuses pour les quelques employés et ouvriers revenus sur le site. Une nouvelle structure de travail qui pourrait, à l'avenir, être intégrée à la culture d'entreprise.

Alors que certains retournent petit à petit au bureau, d'autres continuent de travailler de chez eux. Le télétravail, qui était jusqu'ici une solution de confort, est devenu avec la crise, un mode de fonctionnement que de nombreuses entreprises envisagent sur le long terme.

Pour accompagner la 1ère phase déconfinement, la SNCB a rétabli ce lundi une offre de trains quasi maximale. De quoi calmer les craintes et faire face à un afflux massif, qui n'a d'ailleurs pas eu lieu. Ce lundi, les voyageurs encore peu nombreux avaient pris leurs disposition: