Tout sur Deloitte

Les scale-ups technologiques ont le moral. Sept de ces start-ups à forte croissance sur dix pensent en effet qu'elles parviendront à traverser la crise actuelle et à poursuivre leur croissance. À en croire une enquête du bureau de consultance Deloitte, plus de 80% d'entre elles considèrent que l'impact de la crise sur le financement sera limité, voire nul.

La compagnie australienne se déclare en cessation de paiement. Le gouvernement ne lui a pas accordé le prêt espéré. En perte depuis sept ans et lourdement endettée, Virgin Australia n'a pas résisté à l'effondrement du trafic aérien. Une mauvaise nouvelle pour les 10.000 employés.

Le prix Technology Fast 50 de Deloitte va à Elysia. La récompense d'une croissance exceptionnelle. L'entreprise liégeoise fabrique des unités servant à contrôler les produits radioactifs juste avant leur injection aux patients.

Les voitures autonomes accumulent les kilomètres de test sur les routes. Les constructeurs sont passés de la théorie à la pratique. Quelques accidents surviennent. Les essais pilotes se poursuivent. Selon Deloitte, les règles du jeu dans le secteur automobile vont changer.

Le cabinet d'audit et de conseil Deloitte veut réduire de 10% l'usage de ses voitures. La société a lancé un plan de mobilité à destination de ses 3.800 employés.

Une étude de Deloitte évalue pour la toute première fois l'impact économique du football professionnel belge sur l'économie. En 2016-2017, il aurait généré une valeur ajoutée de 669 millions d'euros.

Les entreprises Belge sont-elles suffisamment préparées pour la disruption? Selon la dernière analyse de Deloitte une société sur deux en Belgique pensent que des concurrents non traditionnels vont perturber leur marché au cours des deux prochaines années. Au Pays-Bas, deux sociétés sur trois s'en inquiètent tandis que chez nos voisins français à peine 1 sur deux se sentent menacées.

Marc Coucke reprend SnowWorld - Carrefour a un nouveau patron - 900 nouveaux postes chez Deloitte - Uber fait appel à Londres

Didier Bellens, ancien administrateur délégué notamment du groupe de télécoms Belgacom et de RTL Group, est décédé dimanche des suites d'une longue maladie à l'âge de 60 ans. Son passage à la tête de Belgacom s'était terminé sur une fausse note après plusieurs polémiques et quelques saillies verbales à l'encontre des responsables politiques.