Tout sur Deutsche Bank

Maintes fois évoquée dans le passé, la fusion entre les deux plus grandes banques allemandes revient sur la table. Selon la presse Outre-Rhin, le comité de direction de Deutsche Bank a décidé d'entamer des négociations avec sa concurrente Commerzbank. Une nouvelle qui a fait rebondir la Bourse de Francfort ce lundi matin.

S'ils ont toujours la cote en Belgique, les comptes d'épargne ne rapportent plus grand chose. En cinq ans, la rémunération a baissé de 87 % pour la moyenne des comptes classiques. En d'autres mots, pour un dépôt de 10.000 euros, vous pouvez espérer aujourd'hui un rendement de 11 euros, contre 85 en 2013.

79, c'est en pourcent, la baisse de bénéfice enregistrée entre janvier et mars par la Deutsche Bank. Dernier trimestre conduit par John Cryan.Il faut dire que sous sa présidence le titre de la première banque allemande a dégringolé, perdant plus de 30% de sa valeur depuis le début de l'année. L'ancien PDG britannique a donc fini par être remplacé par Christian Sewing.

Mer du Nord: le nouveau parc éolien trop petit ? - Dieselgate: un dirigeant de Porsche arrêté - Deutsche Bank admet un virement erroné de ? 28 milliards

La nouvelle est tombée ce dimanche. Deutsche Bank se sépare une nouvelle fois de son patron. Faute d'avoir redressé les comptes assez vite, John Cryan est poussé vers la sortie avec un chèque confortable de 9 millions d'euros. La première banque allemande semble avoir des problèmes de gouvernance, ce qui ne l'aide pas à se redresser. Mais que se passe-t-il chez Deutsche Bank ?

Nouveau revers pour Uber en justice - Perturbations dans le ciel européen - Deutsche Bank: parachute doré pour John Cryan

La première banque allemande Deutsche Bank a remercié dimanche soir son CEO britannique John Cryan pour le remplacer par un Allemand, Christian Sewing, dans l'espoir de sortir de la crise dans laquelle elle se débat depuis des années.

Delvaux s'ouvre aux USA - Elia augmente sa part dans Eurogrid - Deutsche Bank met DWS en bourse - Dropbox entre en Bourse

Moteurs truqués: VW échoue aux contrôles - Allemagne: consolidation dans l'énergie - Deutsche Bank/Postbank: 6.000 emplois supprimés ?

Besix veut se renforcer en Australie - UPS réclame ? 1,7 milliard à l'UE - Deutsche Bank: vers une IPO de la gestion d'actifs - Le studio Weinstein va se déclarer en faillite

GSK et Novartis accusés de tromperie - Deutsche Bank informe sur Trump - Allemagne: recul de la production auto - UE: un fonds monétaire européen

L'inflation et le chômage reculent en zone euro - Deutsche Bank paye 41 millions de dollars d'amende aux Etats-Unis - Les entreprises européennes se disent discriminées par la Chine

Belfius: privatisation partielle - Orange sous les attentes - GE fait mieux que prévu - Deutsche Bank sanctionnée - Samsung lance Galaxy S8

L'action Deutsche Bank subissait vendredi une nouvelle dégringolade à la Bourse de Francfort, les inquiétudes sur la santé financière de la première banque allemande contaminant l'ensemble du secteur bancaire européen.

Londres : immobilier à la peine - Deutsche Bank et Santander recalées - AB Inbev sous l'effet d'une enquête - Rome a peur pour ses banques

Deutsche Bank parvient à rassurer - Commerzbank quadruple ses profits - Renault progresse, sauf en Russie - Rolls-Royce taille dans ses dividendes