Tout sur Donald Trump

Ce dimanche, le match entre San Francisco et Kansas City verra aussi s'affronter les plus grandes marques à coups de spots publicitaires. Cette année, 30 secondes durant le Super Bowl peuvent coûter jusqu'à 5 millions et demi de dollars.

Mis à mal par son procès en destitution aux Etats-Unis, le président Donald Trump a surtout vanté son bilan économique ce mardi lors d'un discours au Forum économique de Davos. Un discours dans lequel il a également rejeté ceux qu'il a qualifié de "prophètes de malheur" du climat, sous les yeux de la jeune militante Greta Thunberg.

Une fois n'est pas coutume, le Président américain a défendu le géant à la Pomme. Face aux rumeurs de délocalisations et après avoir obtenu du gouvernement américain des exemptions douanières sur plusieurs composants fabriqués en Chine, Apple avait de son côté annoncé en septembre dernier qu'il continuerait à fabriquer son ordinateur haut de gamme Mac Pro au Texas.

Durant les neuf premiers mois de l'année, l'économie chinoise a progressé de 6,2%. Ce chiffre déçoit car ce sont les dépenses publiques qui tirent l'économie, la consommation privée va moins bien.

L'industrie aéronautique belge est touchée indirectement par les menaces de sanctions américaines. L'industrie alimentaire également. Un type de fromage belge apparaît cependant dans la liste de l'administration américaine.

Donald Trump cherche bien à réduire les impôts des Américains. Lors d'un point presse à l'occasion de la visite du président roumain, il a assuré qu'il y réfléchissait depuis longtemps. Il a également fustigé l'action de la Fed tout en martelant que le spectre de la récession n'était qu'une lubie journalistique.

Une guerre commerciale se prepare-t-elle entre les Etats-Unis et la France? Le président américain Donald Trump menace de taxer le vin français suite à l'annonce d'une taxe sur les GAFA par le gouvernement français. Le secteur viticole hexagonal s'inquiète.

Donald Trump annonce qu'il va mettre en place de nouvelles sanctions contre Téhéran. Des sanctions qui n'auront aucun résultat, estime le gouvernement iranien. Dans le pays, les produits importés de l'étranger ont de plus en plus de mal à s'écouler.

La Réserve fédérale américaine a laissé ses taux d'intérêt inchangés hier mais elle prévenu qu'elle était désormais sur le qui-vive pour soutenir l'économie si un ralentissement se profile. Un discours à la suite duquel les marchés financiers semblent tabler sur une baisse des taux dès le mois prochain.

Le président américain Donald Trump a annoncé jeudi que les Etats-Unis allaient imposer à compter du 10 juin "des tarifs douaniers de 5% sur tous les biens en provenance du Mexique", tant que les immigrés clandestins continuent d'affluer aux Etats-Unis en passant par la frontière mexicaine.

Le géant chinois des télécoms Huawei a demandé à un tribunal américain d'annuler l'interdiction faite aux administrations fédérales d'acheter ses équipements.

Les temps sont durs pour les agriculteurs américains depuis que la Chine boycotte ou taxe lourdement les produits agricoles américains. Une conséquence de la guerre commerciale en cours entre les deux pays. En réponse le président américain a annoncé une aide à partir de cet été.

Le président américain Donald Trump a interdit aux réseaux américains de télécoms de se fournir en équipements auprès de sociétés étrangères jugées à risque, tel que le chinois Huawei. Une mesure à laquelle n'a pas manqué de réagir vertement Pékin, à l'heure où les tensions commerciales persistent entre les deux pays.

Les propos du président américain sont plutôt apaisants. Fin juin, Donald Trump compte rencontrer son homologue chinois en marge du G20 à Osaka. Selon lui, la réunion sera sûrement très fructueuse.

La Chine relève ses tarifs douaniers sur 60 milliards de dollars de produits américains. C'est la riposte de Pékin à Washington. Ces nouveaux tarifs chinois seront applicables dès le 1er juin.