Tout sur Draghi

Comme attendu, la BCE a décidé ce jeudi de maintenir son soutien appuyé à l'économie, en laissant ses taux inchangés. L'institution monétaire entend également poursuivre son programme de rachats d'actif, de quelque 60 milliards d'euros par mois, au moins jusqu'à la fin de l'année. Pour la suite, elle donne rendez-vous au mois d'octobre.

La Banque centrale européenne maintient inchangés ses taux d'intérêt, aucune modification non plus apportée au programme de rachats de dettes. La BCE juge néanmoins la croissance de plus en plus solide dans la zone euro.

Après avoir éconduit Kraft, Unilever gâte ses actionnaires - Acier: nouvelles mesures antidumping de l'UE - Draghi: pas de hausse des taux !

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé ce jeudi de nouvelles mesures de politique monétaire pour relancer l'économie et l'inflation en zone euro. Si l'institution a frappé fort, les marchés ont toutefois réagit d'une manière pour le moins mitigée.

Malgré le large arsenal de mesures dégainé par la Banque centrale européenne ce jeudi, les doutes demeurent quant à l'efficacité de son action. L'institution a-t-elle épuisé l'ensemble de ses cartouche ? Quelles conséquences peut-on attendre pour la zone euro ? Quelle sera la réaction des autres banques centrales ? Autant de question auxquelles répond Vincent Juvyns, Stratégiste chez JPMorgan A.M.

Première grève générale pour Tsipras - Draghi pas très optimiste sur l'inflation - Le G20 à la traîne contre la corruption - Record de ventes pour le site Alibaba

Plusieurs bonnes nouvelles ce jeudi pour la Grèce. L'Eurgroupe a accepté un prêt d'urgence de 7 milliards d'euros pour 3 mois et l'ouverture de négociations pour un troisième plan d'aide. Quant à la BCE, elle a décidé de relever le plafond des ELA.