Tout sur Économie

Le plan de relance allemand de 130 milliards d'euros s'ajoute à l'énorme plan de soutien de plus de 1.000 milliards d'euros mis en place au plus fort de la pandémie. Reste que certains analystes se montrent dubitatifs sur l'efficacité de certaines mesures, jugées trop ponctuelles. Ils auraient préféré des baisses d'impôts plus structurelles et des mesures économiques de long terme.

L'Allemagne a annoncé un plan de relance de 130 milliards d'euros pour les années 2020 et 2021. Selon Angela Merkel, ce plan vise à stimuler l'économie allemande durement touchée par la pandémie de Covid-19. Parmi les mesures annoncées figurent notamment une baisse temporaire de la TVA et des transferts de dettes des communes vers l'État fédéral.

Le propriétaire de Zara a confirmé ses ventes par un bon chiffre d'affaires et un bénéfice conforme aux attentes des prévisions. Inditex souhaite désormais s'installer mondialement en ligne d'ici l'an prochain.

Le football professionnel en Belgique a contribué, la saison dernière, à hauteur de 615 millions d'euros à l'économie du pays. C'est ce qui ressort d'une étude de Deloitte. Un chiffre qui ressort toutefois en baisse par rapport à la saison précédente, en raison d'un recul des bénéfices tirés du transfert des joueurs.

La Coupe du monde de football influence-t-elle l'économie des pays participants ? Comme en 2014, la banque ING a tenté de répondre à cette question. Résultat: l'impact est... quasiment nul.

La croissance de l'Argentine, 3e économie d'Amérique latine, atteindra 2,7% en 2017, prévoit la Banque mondiale, qui salue le changement de cap économique, amorcé par le président de centre droit Mauricio Macri, arrivé au pouvoir fin 2015.

Des restrictions imposées depuis plus de deux mois au Qatar par ses voisins commencent à avoir des effets négatifs sur l'économie de ce petit émirat gazier du Golfe, mais celle-ci est pour l'instant assez solide pour résister, assurent des analystes.