Tout sur Electrabel

S'achemine-t-on enfin vers une solution pour parer aux pénuries d'électricité ? Selon le gestionnaire du réseau, Elia, il ne manquerait plus qu'un millier de mégawatts à trouver. Une solution pourrait dès lors consister à déplacer les travaux d'entretien qui rendent plusieurs centrales indisponibles cet hiver.

Engie a reçu un énorme dividende d'Electrabel. Cette opération a pour effet de diminuer les fonds propres d'Electrabel. En 2015 et en 2016, la filale belge a accusé une perte de plus d'un milliard d'euros. Et les résultats de 2017 ne sont pas encore connus mais ne devraient pas être meilleurs.

Hulot: veut la fin des voitures thermiques - Fusion: l'UE se dit parfois dupée - Divergences sur l'avenir d'Electrabel

C'est l'autre dossier wallon... Le cas Ores est actuellement sur la table des 200 communes propriétaires de cette grosse intercommunale, gestionnaire d'énergie en Wallonie. Un élu dénonce depuis plusieurs mois des irrégularités dans la gestion de cette structure. Une affaire Publifin bis?

Pendant plus de 20 ans, le prix de votre électricité a été surfacturé. Un pillage organisé entre Electrabel et les intercommunales concernées, avec la bénédiction du monde politique. De quoi se demander si ce n'est pas là, finalement, que réside la fameuse contrepartie aux rémunérations qu'ont perçu certains mandataires, notamment chez Publifin.

Electrabel va lourdemment passer à la caisse. Le principal exploitant des centrales nucléaires belges a été informé lundi soir qu'il devrait verser en 2016 : 1,2 milliard d'euros au titre de provisions nucléaires, afin de préfinancer le démantèlement des centrales qui aura lieu après leur fermeture en 2025.

Electricité : l'Europe face à l'hiver - Airbus licencie - Vaste plan de soutien pour la Tunisie - Brexit : tensions en vue du divorce

Tihange 2 redémarre - l'e-commerce belge à la traîne - Nike recrute 539 personnes en Belgique - Yahoo! dans la tourmente

Le gouvernement et le premier producteur d'électricité du royaume, Electrabel ont présenté ce mardi les termes d'un accord prévoyant la prolongation pour dix ans de l'activité des deux plus vieux réacteurs, Doel 1 et Doel 2.