Tout sur électricité

Accord trouvé dans la nuit, présentation en matinée, le gouvernement fédéral dévoile ses mesures pour alléger les factures énergétiques. D'abord, une baisse provisoire de la TVA à 6% sur l'électricité entre le 1er mars et le 1er juillet. Une prime de chauffage de 100 euros et la prolongation du tarif social étendu.

L'explosion des prix de l'énergie touche plus les entreprises wallonnes que les entreprises flamandes. Un différentiel de prix existe depuis longtemps entre les deux régions. Mais avec la flambée des prix de l'électricité, le déséquilibre se fait sentir de façon plus cruelle aujourd'hui.

Nos factures d'énergie sont souvent difficiles à déchiffrer. C'est pourquoi à compter du 1er janvier prochain, une version simplifiée verra le jour. Selon Test Achats, cette simplification est une bonne chose. Mais l'association de consommateurs craint qu'avec la hausse des prix, la pauvreté énergétique touche davantage de ménages. Raison pour laquelle une pétition a été lancée.

Nous vivons un choc énergétique comparable à la crise pétrolière des années 1970. C'est en tous cas l'avis de la Fédération des grands consommateurs de Belgique, la Febeliec. Une différence néanmoins, il ne s'agit aujourd'hui pas d'une crise mondiale mais d'une crise européenne. Pas de quoi réjouir les entreprises qui vont souffrir d'une perte de compétitivité à l'international.

Pouvons-nous produire toute notre énergie de manière climatiquement neutre d'ici 2050, en Europe et donc aussi en Belgique ? Oui, affirme Elia, mais à condition d'augmenter les investissements dans le renouvelable et d'importer davantage.

Le minage de crypto, le processus informatique énergivore par lequel le bitcoin et d'autres jetons sont créés, connait un essor sans précédent au Kazakhstan. Conséquence, le pays a du mal à répondre aux besoins énergétiques que demande cette nouvelle industrie.

La nervosité s'amplifie sur les marchés de l'énergie avec des hausses de 10% voire de 20% certains jours pour l'électricité comme pour le gaz. Ces évolutions vont se répercuter sur les factures des consommateurs, estime le régulateur belge de l'énergie qui prévoit des hausses pouvant dépasser 700 euros par an, selon les types de contrats.

L'envol des prix de l'énergie se poursuit chaque jour un peu plus. Les cours du gaz ont franchi de nouveaux record, entraînant avec eux, ceux de l'électricité. Dans le milieux on évoque désormais une réelle panique chez les traders qui ont sous-estimé la vigueur de la reprise économique. Problème, cette hausse des prix pourrait menacer la croissance.

La facture d'énergie des Belges risque d'augmenter fortement. En tout cas pour ceux qui ont opté pour un contrat variable. La Creg, l'organe de régulation, estime cette hausse à 133 euros par an en moyenne. En cause évidemment: l'augmentation des prix du gaz et de l'électricité.

Marie-Pierre Fauconnier a été chef de cabinet-adjointe de Laurette Onkelinx, directrice générale de l'administration de l'énergie et présidente de la Creg. L'énergie, elle en a fait son métier. Elle qui dirige Sibelga et les 1.200 membres du personnel depuis 2018.

A quelques mètres d'IRIS et d'IBA, la start-up Mirmex Motor produit des bobines pour micromoteurs électriques. Sa technologie est inédite, le fruit de sept ans de recherches qui avaient débuté à UCLouvain.

D'après l'association de défense des consommateurs, la facture d'électricité des ménages est en réalité un impôt déguisé. Elle demande aux autorités un tarif clair, net et uniforme pour tout le pays ainsi qu'une une révision des ristournes accordées aux gros consommateurs.

La PME liégeoise spécialisée dans la gestion intelligente des réseaux poursuit son développement. Elle vient de lever 4 millions d'euros auprès de Noshaq, Creos, Gesval et Korys, le fonds d'investissement de la famille Colruyt.

Q8 veut étoffer son réseau de recharge pour véhicules électriques. L'enseigne a signé des contrats avec Delhaize et BASF pour installer des bornes dans les parkings d'entreprises. Un mouvement que l'enseigne compte développer à l'avenir seul ou avec des partenaires.

Le batteries de VoltStorage sont sur le radar de Korys, la société d'investissement de la famille Colruyt, depuis un certain temps. Avec d'autres investisseurs, elle injecte 6 millions dans la société allemande.

Frank Hardeman a pris la tête de l'Agence fédérale de Contrôle nucléaire le 1er mai dernier. Six mois après sa prise de fonction, le nouveau directeur général a fait le point. Il entend mettre en oeuvre une politique basée sur la protection de la population, la transparence et l'indépendance.