Tout sur Employeurs

Bonne nouvelle sur le front de l'emploi en Belgique. Selon le baromètre trimestriel de ManpowerGroup, les employeurs belges reprennent confiance et anticipent des recrutements pour le prochain trimestre. Et cerise sur le gâteau, les perspectives d'emploi sont positives dans les 3 régions du Royaume.

Seuls 43% des entreprises belges disposent d'une politique préventive concernant le bien-être physique et mental sur le lieu de travail. Pourtant, vu la crise actuelle, c'est une dimension importante à prendre en compte et qui permet à terme de réaliser des économies. Et si de nombreux employeurs affirment se soucier du bien-être de leurs collaborateurs, peu passent à l'acte.

Depuis fin octobre, le télétravail est obligatoire partout où il est possible. Cependant les retours au travail semblent s'être intensifiés ces derniers jours. Pour endiguer ce phénomène, les autorités ont promis de renforcer les contrôles. Et ce jeudi matin, c'est chez Audi Brussels que les inspecteurs ont débarqué.

La crise du coronavirus n'a pas encore eu d'impact sur les bonus que les entreprises octroient à leurs travailleurs. Au contraire, cette année le nombre d'employés ayant bénéficié d'un bonus a augmenté de 18%, selon le spécialiste RH Acerta. Il faut dire que ces bonus sont souvent liés aux bonnes prestations réalisées en 2019. C'est donc l'an prochain que l'impact de la covid-19 devrait se faire sentir.

Ce mardi, c'était la journée nationale du télétravail. Une journée qui prend tout son sens alors que la pandémie de coronavirus a entraîné un changement majeur dans notre façon de travailler. Mais si on veut accompagner au mieux cette expansion du télétravail et en retirer toutes les vertus, il faut, selon PwC, simplifier notre législation actuelle.

Mouvement de grève inédit ce mercredi pour les travailleurs du secteur des titres-services. Des travailleurs qui entendent bien obtenir une augmentation des salaires bruts de 1,1%, comme prévu dans l'accord interprofessionnel. Mais jusqu'à présent, les employeurs refusent, notamment en raison de dispositions spécifiques à la Flandre.

Approuvé récemment par le conseil des ministres restreint du gouvernement, le système "cash for car" a déjà du plomb dans l'aile. Plusieurs acteurs, dont le spécialiste en service RH Acerta le remettent en question.

Gouvernement wallon, employeurs et syndicats signent le Pacte pour l'Emploi et la Formation. Un engagement commun pour faciliter la mise à l'emploi dans la Région. Avec un axe nouveau: la volonté de développer la formation en alternance