Tout sur etat fédéral

Les finances de l'état belge n'ont pas bonne mine. En cause, la succesion des crises qui impactent la dette publique et la hausse des taux d'intérets instaurée par la Banque Centrale Européenne pour essayer de contrer l'inflation élevée de la zone euro. Le coût total de la forte hausse des taux d'intérêts observée en 2022, qui est passée de 0,2% fin à 3,2% en un an, s'élève à 10 milliards d'euros pour l'état fédéral, d'après les calculs de nos confrères de L'Echo, basés sur les données de l'Agence fédérale de la dette. Pour l'instant, c'est soutenable, mais il faudra être prudent.