Tout sur Euronext Bruxelles

Entrée en bourse en fanfare pour Azelis. Le distributeur chimique avait déjà clôturé de façon anticipée sa période de souscription, grâce à une demande importante. Il en a été de même ce vendredi pour son premier jour de cotation. Ce matin, le carnet d'ordre a été plein en une demi-heure et le titre s'est vite envolé. De quoi permettre à Azelis de lever près d'1,8 milliard d'euros.

TheraVet fait son entrée en bourse et lève 7 millions d'euros. De quoi étendre la commercialisation de son Biocera-Vet dans le reste de l'Europe et aux Etats-Unis. Et poursuivre le développement de son candidat médicament Visco-Vet .

L'entreprise gantoise Biotalys a décidé de faire son entrée à la Bourse de Bruxelles. Une IPO qui lui permettra de lever du capital afin de poursuivre son développement. Biotalys développe des produits biologiques de protection des cultures contre les insectes, les champignons et les bactéries.

Pour la première fois de son histoire, la Fédération Wallonie-Bruxelles a émis des social bonds, des obligations destinées à financer des projets à caractère social. Ce matin, le ministre du budget de la Fédération, Frédéric Daerden, a fait sonner la fameuse cloche d'Euronext Bruxelles, marquant ainsi le premier jour de cotation de ces obligations.

Du changement en vue pour le Bel 20. A partir du 22 mars, les actions du gestionnaire de réseau Elia et du spécialiste des capteurs semi-conducteurs pour l'automobile Melexis vont intégrer le principal indice bruxellois. Ils remplaceront ING et Barco qui ne satisfont plus à certains critères.

L'investisseur en immobilier social Inclusio a fait ses entrée à la Bourse de Bruxelles. La Société lève 60 millions d'euros. De l'argent qui servira principalement à réduire ses dettes. Et avec lequel Inclusio souhaite investir davantage dans l'immobilier social. Il s'avère que ce segment de marché est en plein essor.

L'introduction en Bourse d'Hyloris Pharmaceuticals sur Euronext Bruxelles a eu lieu ce lundi matin. Le prix d'introduction était de 10,75 euros par action, ce qui valorise la société pharmaceutique liégeoise à hauteur de 253,18 millions d'euros. L'entreprise lèvera un minimum de 61,8 millions d'euros et un maximum de 71 millions d'euros si l'option de surallocation est exercée.

A l'heure où l'on se prépare à placer son argent en Bourse pour l'année nouvelle, il est légitime de se demander vers quelles actions s'orienter. Lesquelles méritent que l'on s'y intéresse ? Que pouvons-nous attendre aussi de cette nouvelle année boursière ?