Tout sur Europe

La Commission européenne a dévoilé les premiers contours de son plan "Fit for 55" qui doit diminuer de 55% les émissions de gaz à effet de serre en 2030. Le recours aux énergies renouvelables doit être favorisé envers et contre tout. Aujourd'hui, toute émission de CO2 doit avoir un prix.

L'Union européenne voudrait imposer une taxe sur le kérosène dès 2023. Mais, mettre en oeuvre une telle mesure fiscale sera un fameux défi. Aussi bien politique, l'unanimité des 27 Etats membres, que technologique, il n'existe pas encore de réelles alternatives à ce carburant.

La Banque européenne d'investissement (BEI) et la Société Régionale d'Investissement de Wallonie (SRIW) ont conclu un accord de 200 millions d'euros à destination des entreprises wallonnes. Ce financement inédit de fonds européens et wallons permettra de soutenir de nouveaux projets, tout en offrant de nouvelles capacités de relance aux entreprises wallonnes.

Parlement européen, Conseil et Commission ont trouvé un compromis sur la loi climat. Les eurodéputés espéraient 60%, finalement c'est le chiffre de 55 qui est retenu. 55% de réduction des émissions carbone d'ici 2030 par rapport au niveau de 1990. Les négociateurs parlent d'un coup d'accélérateur dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Le groupe Recticel a racheté une usine en Pologne spécialisée dans la confection de panneaux isolants. Une acquisition qui vient renforcer le positionnement stratégique opéré depuis plusieurs années. Les perspectives de rentabilité du groupe Recticel s'en voient nettement améliorées.

Tout comme au niveau mondial, les dépôts de brevets par les sociétés, universités et autres établissements de recherches belges sont restés stables l'an dernier. Seule exception, les secteurs des technologies médicales et de l'ingénierie chimique qui se sont montrés très actifs. Les demandes y ont explosé respectivement de 42 et 91%.

La Banque Centrale Européenne espère que les données des prochains trimestres viendront confirmer la pertinence de son programme d'achats d'urgence en cas de pandémie. Un programme de 1.850 milliards d'euros, dont se félicite le gouverneur de la Banque du Portugal, membre du conseil de la BCE.

La Chine, qui se considère remise du Covid-19 vise une croissance de 6% pour 2021. Et compte profiter de la reprise économique pour réformer son économie en misant notamment sur les nouvelles technologies.

Plus de 100 économistes ont lancé un appel à annuler les dettes publiques détenues par la Banque Centrale Européenne. Selon eux, il en va de la reconstruction sociale et économique de l'Europe après la pandémie de la Covid-19. Un nouveau moment fondateur de l'histoire européenne doit être écrit.

Au quatrième trimestre 2020, les ventes de voitures électriques et hybrides en Europe ont dépassé pour la première fois les ventes des voitures diesel. Les incitants fiscaux restent un facteur déterminant d'un passage à l'électrique. Ils ne sont guère nombreux en Belgique au regard d'autres pays européens.

Au quatrième trimestre 2020, les ventes de voitures électriques et hybrides en Europe ont dépassé pour la première fois les ventes des voitures diesel. Les incitants fiscaux restent un facteur déterminant d'un passage à l'électrique. Ils ne sont guère nombreux en Belgique au regard d'autres pays européens.

Ce 24 décembre 2020, le Royaume-Uni et l'Union européenne ont conclu un accord commercial de libre-échange. Leurs futures relations se voudront équilibrées. Mais, malgré cet accord, de vrais changements attendent les citoyens et les entreprises des deux camps.

Ce 24 décembre 2020, le Royaume-Uni et l'Union européenne ont conclu un accord commercial de libre-échange. Leurs futures relations se voudront équilibrées. Mais, malgré cet accord, de vrais changements attendent les citoyens et les entreprises des deux camps.

Les blocages persistent entre Britanniques et Européens. Aucune avancés notable n'a été enristrée ces derniers jour pour trouver un accord régissant les échanges commerciaux entre les deux parties après le 31 décembre. La perspective d'un no-deal se fait de plus en plus pressante, car il ne reste désormais plus que 2 jours pour trouver une solution qui puisse être ratifiée dans les temps.