Tout sur Exportation

S'il y a encore quelques jours le flou planait pour les producteurs belges de sapins, l'incertitude a aujourd'hui laissé place à la motivation. En effet, le gouvernement français a autorisé hier par décret la vente du fameux roi des forêts. Il faut dire qu'entre 80 et 85% de la production wallonne part à l'exportation et la France est notre premier client.

La satisfaction était de mise à l'issue de la mission économique en Chine, emmenée par la princesse Astrid. Une mission qui a donné lieu à plus de 500 contacts entre entreprises belges et chinoises. De quoi offrir de nombreux débouchés pour des secteurs comme l'alimentaire en particulier.

La montée en gamme se précise chez Belgian Owl. La distillerie liégeoise s'apprête à livrer cet automne son premier whisky 5 ans d'âge, avant un 12 ans d'âge en édition limitée.

Le marché des voitures d'occasion connaît une augmentation notable en Belgique. Pour la première fois, plus de 2 milliards d'euros de voitures d'occasion ont été vendues en 2017, soit une augmentation de 17% par rapport à il y a quatre ans.

Dans le Sauternais, de nombreux châteaux tentent de dépoussiérer l'image de ce vin sucré et liquoreux en développant des offres oenotouristiques originales. Objectif: damer le pion aux grands châteaux du Médoc et conquérir de nouveaux marchés.