Tout sur F-35

Les retombées économiques se précisent pour les avions de combat F-35 qu'a commandé la Belgique l'an dernier. Deux nouvelles entreprises belges, la Sabca et Ilias Solutions, viennent de signer un accord de coopération avec le groupe américain Lockheed Martin pour pouvoir participer au développement de ces avions, qui ne seront livrés qu'à partir de 2023.

Lockheed Martin, Sabéna Aerospace et Ignition, ont signé ce mardi un accord de protocole. Si les F-35 étaient amené à être sélectionné un partenariat avec les trois entreprises, pourrait alors être mis en place, pour assurer la formation des pilotes et la maintenance en Belgique.

Dans une semaine, le 14 février, Américains et Britanniques remettent leur offre finale pourle remplacement des F-16 belges. Un dossier qui embarrasse Charles Michel et le MR, tentés par la contre-proposition française, faite en dehors du processus de sélection. Un dossier qui devient donc plus politique que technique..

20 milliards d'euros sur 20 ans, 5 000 emplois à haute valeur technologique et un partenariat stratégique et économique. C'est ce que propose la France si la Belgique achète les Rafales du constructeur Dassault, pour remplacer ses F-16.