Tout sur Febiac

30.536, c'est le nombre de permis pour les deux roues motorisées délivrés en Belgique en 2021. Il s'agit d'une augmentation de presque 50% par rapport à 2020. Et de plus de 22% par rapport à 2019, avant la pandémie.

Voilà le Belgian Mobility Dashboard. Un tableau de bord numérique qui rassemble les indicateurs importants de la mobilité : où se situent les embouteillages, les trains sont-ils à l'heure, comment évoluent les émissions de CO2, quel est le coût des congestions ? Autant de questions et de réponses qui permettent d'objectiver la situation.

Le dernier bilan sectoriel de la Febiac annonce une baisse historique du niveau d'émission de CO2 en 2021. Malgré un recul important du nombre d'immatriculations de voiture neuve pour l'année 2021, les voitures électrifiées connaissent une popularité grandissante. La Febiac appelle donc le gouvernement à mettre en place des mesures concrètes pour poursuivre la progression de la transisiton du parc automobile.

Les conditions sanitaires ne devraient pas permettre d'accueillir un nombre suffisant de visiteurs en toute sécurité d'ici le mois de janvier. Raison pour laquelle les organisateurs du Salon de l'Auto 2022 ont décidé à l'unanimité de déplacer le salon chez l'ensemble des concessionnaires du pays.

Après avoir soufflé le chaud et le froid, la Febiac confirme finalement que le salon de l'auto aura bien lieu. Mis en péril par l'absence de D'Ieteren, la 99e édition du "Brussels Motorshow", risquait également de voir Stellantis faire l'impasse. Ca ne sera finalement pas le cas. L'événement, qui consacrera une attention particulière à l'électromobilité et aux deux-roues, se déroulera du 14 au 23 janvier prochain.

Ca va mal dans le secteur des voitures neuves. Le nombre de nouvelles immatriculations a chuté de 38% en juillet par rapport à l'an dernier. L'optimisme des consommateurs n'est pas au rendez-vous mais il y a surtout les délais de livraisons qui ralentissent les ventes.

Les ventes de voitures ont baissé de 22% en février par rapport à l'an dernier. Un nouveau recul pour le secteur après la chute du mois de janvier. Le salon de l'auto virtuel n'a pas eu autant d'impact que le salon physique, évidemment. Et les consommateurs sont prudents dans un contexte de pandémie.

Deux confinements et des mesures de ventes sous conditions strictes d'hygiène. Il fallait s'y attendre, la pandémie a eu un impact lourd sur les ventes de voitures en 2020. En témoignent les chiffres annuels de la Febiac.

550.003 véhicules neufs ont été immatriculés en Belgique en 2019, soit une infime hausse de 0.07% par rapport à 2018. Un résultat qui place l'année écoulée au deuxième rang des meilleures années pour le marché automobile en Belgique, juste après l'exercice 2011.

La taxe C02 n'est pas la solution pour résoudre les problèmes de mobilité et de pollution en Belgique! C'est le cri d'alarme de la féderation automobile et de la fédération des entreprises de mobilité. Il faut plutôt aider les consommateurs à se déplacer plus proprement.