Tout sur Fédération des notaires

Tous les mois, près de 4.000 Belges refusent un héritage pour éviter de payer les dettes du défunt. Un chiffre qui avoisinait encore les 3.200 par mois l'an dernier. Cette renonciation doit se faire devant un notaire et une fois actée, l'héritier ne peut plus revenir sur sa décision.