Tout sur Federgon

Rembourser plus les frais de transports des aides-ménagères. La question continue d'opposer patrons et syndicats. Après les manifestations, voici la guerre des chiffres. FGTB, CSC et CGSLB se sont penchés sur les comptes de 470 sociétés actives dans le secteur des titres-services. Globalement, malgré la baisse du chiffre d'affaires, les dividendes sont restés stables en 2020.

Plusieurs centaines d'aide-ménagères quittent le lieu de rendez-vous gare du Nord à Bruxelles pour se diriger vers le siège de Federgon, la fédération qui représente les employeurs du secteur des titres-services. Les syndicats réclament de l'argent pour couvrir les frais de déplacement des aide-ménagères. Le secteur paie 13 centimes par kilomètre, les manifestantes espèrent 37 centimes.

La CSC a décerné ce lundi son "prix citron" à Federgon. Un prix que le syndicat décerne depuis quelques années à une entreprise du secteur du travail intérimaire pour ses mauvaises pratiques. Cette année, le syndicat a décidé d'épingler la fédération patronale pour le mépris qu'elle affiche, dit-il, envers la concertation sociale.

Après des mois de négociations et plusieurs actions syndicales, syndicats et employeurs du secteur des titres-services sont finalement parvenus lundi soir à un protocole d'accord social. Protocole qui comprend notamment une augmentation des salaires bruts de 0,8% à partir du 1er janvier 2020, de même qu'une série de mesures qualitatives.

L'activité intérimaire en chute libre au mois de décembre dernier. C'est ce qui ressort des chiffres de Federgon, la fédération du secteur. Si cette chute semble pour l'instant difficile à expliquer, elle s'inscrit, plus généralement, dans une tendance baissière constatée depuis deux ans.

La CSC a appelé les travailleurs à se mettre en grève le 8 janvier prochain. Les quelque 145.000 aides-ménagères et employés dans des ateliers de repassage, entendent de la sorte dénoncer le blocage des négociations concernant une augmentation salariale de 1,1%. Une hausse intenable, selon les patrons du secteur.

Les aide-ménagères et autres travailleurs des titres-services veulent de meilleurs salaires. Ils étaient un millier à manifester ce matin devant le siège social de Randstad Group. Leur objectif: obtenir une augmentation des salaires bruts de 1,1%, comme prévu dans l'accord interprofessionnel, ce que les employeurs refusent, renvoyant la balle au gouvernement.

Confronté à une pénurie de main d'oeuvre en Flandre et à un taux d'absentéïsme important dans tout le pays, le secteur des aides ménagères veut améliorer son attractivité.

2016, nouvelle année record pour le secteur de l'intérim. Au total, 652.338 personnes ont presté au moins un jour en tant qu'intérimaire. C'est presque 10% de plus que l'année précédente.