Tout sur Fednot

A partir du 1er août, plus besoin de se rendre chez un notaire pour créer sa société. Chaque entrepreneur pourra le faire de manière numérique. Il s'agit à terme d'une exigence européenne, mais aussi d'une solution plus rapide pour les entrepreneurs pressés.

Depuis le lancement du baromètre immobilier de la Fédération du Notariat en 2007, les Belges n'ont jamais acheté autant de logements qu'au premier semestre de cette année. Le nombre de transactions immobilières a augmenté de 30,6% par rapport à la même période en 2020, et de 16,7% par rapport à 2019. Les acheteurs ont été particulièrement actifs en Wallonie et en Flandre. Résultat : les prix ont eux aussi continué d'augmenter mais de façon moins marquée que dans les pays voisins.

Qui gérera vos biens si vous n'êtes plus en mesure de prendre vous-même un certain nombre de décisions importantes en raison d'une maladie ou d'un accident ? Selon les chiffres de la Fédération du Notariat, de plus en plus de citoyens se posent la question et ont recours à un mécanisme de protection. Une tendance à la hausse renforcée par la crise sanitaire actuelle.

Malgré la crise, près de 38 000 entreprises ont vu le jour dans notre pays cette année. Une augmentation de 15% par rapport à l'année précédente. L'immense majorité, soit 96% de ces entreprises sont des SRL, la nouvelle forme de société crée par le Code des Sociétés et Associations de 2019. Et qui a attiré de nombreuses nouvelles vocations, suite à des pertes d'emploi ou des reconversions à la suite du Coronavirus.

Après un début d'année pour le moins difficile, le secteur de l'immobilier a retrouvé des couleurs au 3e trimestre. Sur la période, l'activité a augmenté de 11,6% au niveau belge et les prix des maisons comme des appartements sont repartis nettement à la hausse. On n'est toutefois pas encore revenu, en terme d'activité depuis le début de l'année, au même niveau qu'en 2019.

Entre septembre 2019 et août 2020, plus de 25 000 actes notariés ont été signés par vidéoconférence. Un phénomène que le coronavirus a même amplifié et rendu populaire auprès des citoyens belges et que la Fédération des notaires, la Fednot, encourage.