Tout sur fermeture

Avec à peine 12millions de visiteurs l'année dernière, moins d'un tiers de la normale, Kinepolis a vu ses résultats plonger dans le rouge. La perte frôle les 70 millions d'euros contre un bénéfice de 55 millions un an plus tôt. Un bénéfice qui vient bien à point pour aider à traverser les moments difficiles.

Les commerçants sont soulagés des mesures annoncées ce matin. Ils ne devront pas fermer leurs portes. Tous les secteurs n'ont pas eu la même chance: Les parcs d'attraction ont appris ce matin leur fermeture immédiate.. Un coup dur alors que la première vague a déjà mis le secteur en difficulté.

Cafés, bars et restaurants sont désormais fermés pour un mois. Une mesure que le secteur de l'horeca a du mal à digérer. C'est pourquoi, rassemblés sous le collectif CIMS, plusieurs restaurateurs, patrons de cafés et commerçants vont intenter deux recours contre les décisions du gouvernement. Des décisions qui, selon eux, ne reposent sur aucune base scientifique.

L'enseigne de mode italienne Benetton quitte la Belgique. Selon nos confrères de La Libre, les employés ont été informés par courrier mardi dernier. Benetton avait fermé ses deux derniers magasins, celui de Bruxelles en février 2019 et celui d'Anvers en mars dernier. La marque n'était depuis lors vendue qu'à l'outlet de Messancy et dans les magasins Inno. 29 personnes devrait être licenciées.

Mark & Spencer envisage de fermer son seul magasin belge situé à Bruxelles. Mai la Belgique n'est pas le seul pays menacé. La marque anglaise voudrait fermer des magasins sur plusieurs marchés en perte.

Les représentants syndicaux de Caterpillar ont rencontré les dirigeants belges de l'entreprise. Ceux-ci ont justifié leur intention de fermer le site de Gosselies par une volonté globale de Caterpillar de réduire de 10% la surface de production du groupe et de délocaliser un certain nombre d'activités malgré le fait que le site de Gosselies soit bel et bien rentable.