Tout sur finance

Le magasin Yuman à Bruxelles, 1.000 m2 de produits issus de l'économie circulaire. Créé il y a trois ans, l'enseigne connaît une croissance à deux chiffres. Ses cofondateurs ont décidé de lever des fonds pour financer un développement dans le pays.

Après 6 mois de lancement, 'Kate', l'application de KBC liée à l'intelligence artificielle, connaît un succès croissant. 800 000 clients du bancassureur y ont déjà eu recours. Ses futurs développements devraient permettre de répondre aux questions et aux besoins financiers les plus divers.

Le nombre d'introductions en bourse a fortement augmenté par rapport à 2019. C'est ce que révèle le dernier rapport de Baker McKenzie. En Belgique, 4 sociétés belges ont ainsi débarqué sur les marchés financiers. Une tendance qui devrait se confirmer en 2021.

La société de financement Astanor Ventures, qui investit dans le durable, a réuni 275 millions d'euros auprès de différents investisseurs. Ce montant financera des start-ups qui oeuvrent exclusivement pour une alimentation saine, une agriculture durable et des solutions environnementales alternatives.

La confiance des consommateurs belges a repris des couleurs au mois de septembre. Après un coup de mou au mois d'Août les belges sont plus confiants en leur situation financière. Mais gare aux faux espoirs selon les analystes, les indicateurs restent tout de même fragiles.

Situé dans la rue du Congrès, à Bruxelles, le Wikifin Lab offre aux élèves de secondaire belge un parcours interactif pour mieux comprendre l'univers de la finance : chaque classe participante dispose de 2h45 pour réaliser toute sortes d'expériences digitales autour de la question : comment garder mon budget à l'équilibre ?

La première édition du Fintech Belgium Summit s'est tenue ce jeudi à Bruxelles. L'occasion pour les acteurs des technologies financières de se faire connaître, de nouer des partenariats et d'attirer des investissements ou même des clients.

Pour financer la restauration d'un tableau de Paul Gauguin, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique font appel aux dons du public via une plateforme de philantropie collaborative, baptisé Gingo. Une première en Belgique.