Tout sur Fiscalité

Pour accompagner leurs employés dans le télétravail, certains employeurs leur ont versé une prime spécifique. Cette prime, jusqu'à un certain montant, est exonérée d'impôt. La déclaration permet aussi de déduire certains frais professionnels.

Présentation de la nouvelle déclaration fiscale. Le ministre des Finances prépare une simplification. Mais ce n'est pas encore pour cette fois-ci. Le coronavirus s'est immiscé dans la fiche cette année.

Santé, retraites, investissements, fiscalité, écologie, confiance: voici les principaux chapitres de la déclaration gouvernementale prononcée, exception, au Parlement européen pour des raisons sanitaires

Oxfam a fait ses calculs. Compte tenu des résultats déjà publiés et selon des projections basées sur le second semestre l'an dernier, les bénéfices de 32 des plus grandes entreprises du monde devraient augmenter de 109 milliards de dollars cette année, marquée par le crise du Coronavirus.

C'était attendu, la crise sanitaire a entraîné une forte baisse des recettes fiscales. Elles n'ont rapporté que 46,8 milliards d'euros au premier semestre. Soit 10 milliards de moins par rapport à 2019. Une situation inédite.

Le pays a besoin d'un gouvernement fédéral rapidement. Mais d'abord, un plan d'urgence. Selon Itinera, le programme facilitera la composition de l'équipe. Le think tank formule ses recommandations.

Pierre-Fréderic Nyst a été reconduit à la tête de l'UCM pour 4 ans. Parmi les priorités à court terme, la prolongation des mesures de chômage temporaire, la sauvegarde d'un maximum d'emploi après la crise du Coronavirus et la réforme de la fiscalité.

Le nombre de donations immobilières a explosé en Wallonie, presque 30% en plus depuis le 1er janvier. C'est près du double de la moyenne belge de 15% et près de 10 fois plus que dans la capitale

Pour lutter contre l'optimisation fiscale des multinationales, l'OCDE travaille actuellement sur plusieurs mesures. Des mesures qui pourraient, au final, également toucher certaines entreprises belges, avec de fâcheuses conséquences en terme budgétaire.

Selon une étude de la Febiac, un automobiliste sur trois ne sait plus à quel saint se vouer au moment d'acheter une nouvelle voiture. En cause : l'imprécision et la confusion qui règnent à propos des taxes et des primes sur les différents types de carburants. Un acheteur sur six en vient même à reporter sa décision.