Tout sur Flandre

C'est auprès d'investisseurs publics et privés que We Invest vient de lever 4,5 millions d'euros. De l'argent destiné notamment au développement des activités dans le Nord du pays.

Studio 100 est devenu un produit d'exportation flamand avec sept parcs à thème en Europe. La société a commencé avec un chiffre d'affaires de 3 millions d'euros. Elle visait 200 millions l'an dernier. Mais la pandémie a entraîné la fermeture des parcs et l'annulation de nombreux projets.

Après la morosité des mois passés, l'embauche repart en Belgique, et particulièrement à Bruxelles. Une PME sur 3 compte engager du personnel dans les trois prochains mois, contre 1 sur 5 dans les autres régions du pays.

Avec sa campagne "Een job c'est aussi un job" et sa nouvelle carte interactive, le VDAB veut montrer au demandeurs Bruxellois que la Flandre peut être une option pour eux, et souvent moins éloignées qu'ils ne le pensent.

En janvier, les français Naval et ECA Group annonçaient la création d'une usine de drones à Ostende. ECA Group vient de recevoir un million d'euros du gouvernement flamand. Une partie de cette somme servira au financement de l'usine.

La crise du coronavirus a donné un réel coup de boost à la numérisation dans l'enseignement européen. Selon une enquête menée par l'éditeur éducatif Van In, 87% des enseignants européens ont demandé à leurs élèves de s'exercer ou d'exécuter des tâches via une plateforme numérique. En Flandre, ce chiffre atteint les 89% alors qu'en Wallonie il culmine à 64%. Même si ce dernier résultat n'est qu'indicatif, l'échantillon n'étant pas représentatif.

Le prix moyen d'un hectare de terres agricoles était de 34.936 euros l'an dernier en Wallonie. C'est un chiffre en hausse de près de 8% sur un an. Une progression qui peut paraître conséquente mais selon la Fédération des notaires, elle est moins importante que celles connues ces dernières années.

Anicura a été crée par la fusion de cliniques vétérinaires à Stockholm. Le groupe réalise un chiffre d'affaires d'un demi-milliard d'euros, avec 6.000 collaborateurs répartis dans 12 pays européens. Le dernier, la Belgique, a donné du fils à retordre au groupe suédois.