Tout sur football

Voir les buts et les meilleurs moments des matchs de la Jupiler Pro League sur smartphone. C'est un service que KBC et CBC proposeront dès la saison prochaine et pour cinq ans sur leur application mobile.

Le football professionnel en Belgique a contribué, la saison dernière, à hauteur de 615 millions d'euros à l'économie du pays. C'est ce qui ressort d'une étude de Deloitte. Un chiffre qui ressort toutefois en baisse par rapport à la saison précédente, en raison d'un recul des bénéfices tirés du transfert des joueurs.

La Coupe du monde de football influence-t-elle l'économie des pays participants ? Comme en 2014, la banque ING a tenté de répondre à cette question. Résultat: l'impact est... quasiment nul.

C'est dans un semaine que va commencer la coupe du monde. Un moment de fête pour tous les amateurs de ballon rond. Un moment de fête qui cache pourtant de nombreuses réalités nettement moins glorieuses. Il y a d'abord le pays hôte, loin d'être un modèle de démocratie, les procédures d'attribution du mondial qui posent question et un football business qui s'éloigne de plus en plus du sport dans ce qu'il a de plus noble.

Nouvelle saison et nouvelle stratégie pour Anderlecht. Pour intensifier sa présence sur les réseaux et améliorer ses contenus, le club fait appel à la société audiovisuelle flamande De Mensen. Le digital peut assurer une conversion commerciale importante. Les dirigeants du sporting espèrent continuer à progresser dans ce domaine. Une application devrait voir le jour en cours de saison.

Les clubs chinois ont dépensé plus de 450 millions de dollars (environ 420 millions d'euros) pour attirer des joueurs depuis l'étranger en 2016 et la Chine figure désormais dans le Top 5 des pays acheteurs sur le marché des transferts internationaux, selon un rapport de la Fifa.

Etre rentable et sociale, c'est l'ambition d'une entreprise zambienne de fabrication de ballons de football qui emploie des personnes handicapées et lutte contre le sida à travers le sport.

Pays organisateur de l'Euro-2016, la France peut prétendre à la victoire finale, comme lors des deux dernières compétitions organisées à domicile : l'Euro-1984 et le Mondial 1998. Les Bleus ont le potentiel pour soulever le trophée Henri-Delaunay, mais ils devront combler quelques lacunes dans le jeu.