Tout sur Galapagos

C'est un accord remarquable qu'a conclu Onno van de Stolpe, le patron de Galapagos. Sa biotech va non-seulement bénéficier d'un partenariat exclusif d'une durée de dix ans avec l'américain Gilead, tout en évitant une offre d'achat hostile de ce dernier. Soit précisément ce qu'il voulait, a-t-il confié dans une vidéo sur internet.

Galapagos intègre le Nasdaq Biotech Index - Proximus recrute pour déployer la fibre optique - Un nouvel effet "Tax-shift" pour 2018.

Galapagos lève $ 338 millions - J&J: le chiffre d'affaires déçoit - BofA dopée par le courtage - Goldman Sachs déçoit Wall Street

Entrée il y a deux ans sur le Nasdaq, Galápagos s'est montrée très amitieuse cette semaine. La biotech malinoise envisage de doubler ses effectifs. Un déménagement est donc envisagé. Alors, est-ce que ce potentiel de développement pourrait se refléter dans le cours dans un futur plus ou moins proche ?

Picanol-Tessenderlo: pas de fusion - Gros changements dans le Bel 20 - Solvay-Boeing: contrat prolongé - EDF: le CFO claque la porte