Tout sur gavage

Cette éleveuse ne gave pas ses oies. Elle injecte aux oisons une dose de sérum contenant des bactéries naturelles. Des bactéries qui favorisent le stockage des graisses dans le foie.

Le Belge est un grand amateur de foie gras. Avec 90 grammes par an, il est le deuxième consommateur mondial. Mais la production belge n'est pas (encore) à la hauteur de cet appétit.