Tout sur Google

Nous utilisons de plus en plus les réseaux sociaux pour trouver un emploi. C'est ce qui ressort d'une étude internationale réalisée par Randstad. Chez nous aussi, nous utilisons davantage Google, Facebook et LinkedIn pour nos recherches d'emploi. Néanmoins, les intermédiaires publics et privés tels qu'Actiris, le Forem ou encore les agences d'intérim, restent les acteurs incontournables sur le marché du travail belge.

Créé il y a quatre ans, le groupe Facebook Promojagers compte plus de 300.000 membres qui s'échangent des promotions. Les créateurs viennent de développer un site internet à part entière: promojagers.be. Un site qu'ils considèrent eux-mêmes comme le Google des promos.

Le géant de la technologie Google lance un nouveau programme de récompenses pour les pirates éthiques. Ils utilisent leurs connaissances pour signaler les faiblesses des logiciels ou des sites web aux entreprises. Intigriti à Anvers a également pris le train en marche il y a 5 ans et est devenue la plus grande plate-forme de hackers au monde.

L'Autorité française de la concurrence a infligé 220 millions d'euros d'amende à Google pour avoir favorisé ses propres services dans le secteur de la publicité en ligne. Une décision que le géant américain n'a pas contestée. Le groupe s'est même engagé à modifier certains de ses outils, pour améliorer le fonctionnement du marché de la publicité en ligne.

Avec le boom de la digitalisation, les besoins en compétences numériques augmentent dans tous les secteurs. Rien que sur Bruxelles, près de 200 offres d'emplois attendent des candidats formés au numérique. Google et le Forem lancent une nouvelle formation sur 4 semaines à destination des demandeurs d'emploi Bruxellois.

C'est lors d'un événement en ligne que YouTube a dévoilé ses derniers chiffres, notamment à destination des annonceurs. En période de pandémie, l'audience de la plateforme est impressionnante : 80% des Belges de plus de 18 ans, soit 7,5 millions de personnes, auraient regardé du contenu en moyenne plus d'une demi-heure par jour. Et pas seulement sur téléphone, tablette ou ordinateur.

Les Big Tech Amazon, Apple et Facebook ont toutes perdu environ 4% après la publication de leurs résultats trimestriels. Les géants de la technologie sont très incertains à l'égard du quatrième trimestre avec le rebond de la pandémie. Seul Alphabet, la holding du moteur de recherche Google, a fait un bond, grâce aux revenus publicitaires à nouveau en hausse. Pourtant, la deuxième vague pourrait également faire reculer le marché publicitaire.

Mercredi après-midi, les patrons de Facebook, Google et Twitter faisaient une nouvelle fois face aux sénateurs américains. Officiellement, il s'agissait de débattre de la réforme de la Section 230. Une loi américaine stipulant que les plateformes ne sont pas responsables des contenus publiés par leurs utilisateurs. Mais dans les faits, l'audition a pris une tournure de règlement de compte sur fond d'élection présidentielle.

La nouvelle fonction de Google permet de faire des recherches d'emplois en fonction du lieu, du secteur d'activité et du temps plein/temps partiel. Les utilisateurs sont orientés vers des offres. Le géant américain s'est associé au Forum, à Actiris, au VDAB, à Randstad et à Jobat.

Devenir une des plus grandes entreprises mondiales zéro carbone en 2030, c'est l'ambition affichée par Google. Le géant informatique compte y parvenir en achetant des compensations carbone mais aussi en soutenant les initiatives qui lui permettront d'atteindre ce but.

Bras de fer entre Fortnite, Apple et Google. Les deux géants de la tech ont retiré de leur plateforme de téléchargement d'applications respective le célèbre jeu vidéo. Une décision prise après qu'Epic Games, l'éditeur du blockbuster, a tenté de contourner les systèmes de paiement des commissions de l'App Store et du Play Store.