Tout sur gouvernement fédéral

Les Belges devront choisir leurs représentants aux gouvernement régionaux et fédéral ce dimanche. Après une campagne plutôt terne, le jeu semble très ouvert. Un seul point commun entre tous les partis : des promesses nombreuses et très coûteuses.

Le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) invite les investisseurs privés à constituer un fonds de capital-risque de 450 millions d'euros afin d'encourager les start-up à fort potentiel de croissance de demeurer en Belgique.

Considérée comme discriminatoire par le Conseil d'État, la première mouture de la taxe sur les comptes-titres a été retravaillée. De nouveaux produits entrent désomais dans le calcul de cet impôt.

Le budget fédéral 2018 a enfin été bouclé. Après des discussions qui se sont prolongées jusqu'à 3h du matin, le gouvernement Michel a annoncé qu'un effort de 2,6 milliards d'euros, 0,6% du PIB, sera réalisé l'année prochaine.

Sur les 40 mesures présentées ce mercredi par le gouvernement fédéral, une ressort particulièrement du lot, la réforme de l'impôt des sociétés. Il sera fortement réduit dans les trois années à venir, particulièrement pour les PME.

C'était il y a deux semaines, le gouvernement fédéral bouclait son contrôle budgétaire de printemps avec une facilité déconcertante. Contrairement aux habitudes, pas de psychodrame ni de réunions nocturnes. En quelques jours tout était bouclé, sans nouvelles taxes ni mesures drastiques d'économie. Et c'est sans doute trop beau pour être vrai .

Le gouvernement fédéral a validé la semaine dernière 4 zones franches en Wallonie. Il s'agit là de dispositifs qui doivent aider à la reconversion de régions qui ont connu de lourdes restructurations comme Charleroi avec Caterpillar, ou Seraing avec Arcelor Mittal. Un outil qui a mis du temps à se développer en Wallonie.