Tout sur guerre civile

Le Mozambique était autrefois le champion mondial de la noix de cajou. Il y a 20 ans, une cure d'austérité de la Banque Mondiale a laissé toute la filière de production exsangue. Patiemment, le gouvernement de Maputo a redressé le secteur et compte désormais reprendre sa place parmi les principaux producteurs mondiaux.

Ils rêvent certes de décrocher une médaille mais pour les athlètes syriens les JO de Rio (5-21 août) permettront surtout d'offrir un rayon de soleil à leur peuple qui subit depuis cinq ans une guerre ayant fait plus de 280.000 morts.

Avec une livre syrienne au plus bas dans ce pays réputé pour sa gastronomie, les Damascènes doivent s'organiser autrement pour préparer chaque soir le repas de rupture du jeûne pendant le mois de ramadan.

De nombreux réfugiés syriens au Liban estiment que leurs vies sont au point mort depuis que Beyrouth a adopté une série de nouvelles mesures rendant presque impossible l'obtention ou le renouvellement de leur permis de séjour.

Depuis des mois, les habitants de Bademli s'étaient habitués à ce manège. Au milieu de la nuit, des dizaines de migrants - Syriens, Irakiens ou Afghans - débarquent en minibus dans les rues du village et s'évanouissent vers la crique en contrebas, direction la Grèce. Mais depuis l'accord EU/Turquie, plus rien.

Au temps de la Bulgarie communiste, les barbelés du village de Shtit verrouillaient toute sortie du monde soviétique. Une clôture flambant neuve à cette frontière avec la Turquie barre aujourd'hui l'entrée en Europe aux migrants en quête de nouvelles routes.

Alors qu'un fragile cessez-le-feu vient d'entrer en vigueur dans certaines parties du territoire syrien, les habitants d'Alep font face à de graves pénuries d'eau et doivent compter sur des puits creusés parfois près des égouts et dont les eaux sont rarement potables.

Les affres subies par la vieille ville de Homs, défigurée par 20 mois de bombardements et combats entre l'armée et les rebelles, hantent les artistes syriens. C'est au milieu de ces ruines que Joud Saïd a filmé "Il pleut sur Homs" à l'été 2014, trois mois après le départ des insurgés de ce réduit qu'ils avaient défendus farouchement.

Depuis le début de son offensive sur la province d'Alep, le régime syrien aidé de l'aviation russe a repris de nombreux secteurs et assiège les rebelles dans les quartiers Est de la ville d'Alep, faisant craindre pour le sort de quelque 350.000 civils qui commencent déjà à ressentir les effets d'un potentiel blocus.

Le Parlement européen a demandé mercredi que l'UE se dote d'une législation contraignante pour empêcher l'importation des "minerais de sang". Des minerais qui qui contribuent à financer des conflits armés en Afrique.