Tout sur Horeca

'Bleu Vallon' est le nouveau label créé en partenariat avec Fairebel pour sensibiliser le monde de l'Horeca à valoriser une viande tendre et savoureuse certifiée Blanc-Bleu-Belge auprès de la clientèle. Le label 'Bleu Vallon' se veut la garantie d'un produit authentique, tracé et identifié et respectueux du travail et du métier d'élevage mis à la carte des restaurants.

Depuis mars 2020, la Fédération Horeca de Bruxelles mène des tests avec la société wallonne spécialisée dans la filtration de l'air Deltrian. Cinq établissements de la capitale ont été équipés. Ils assurent désormais être prêts pour toute forme de Covid. Il n'y aurait donc plus aucune raison de fermer le secteur.

Piment et Chocolat à Sombreffe. L'enseigne existe depuis trois ans. Inutile de préciser que ces premières années ne se sont pas déroulées comme François Xavier Paris l'espérait. Les mesures sanitaires compliquent terriblement le travail. D'ailleurs, le restaurant sera fermé à Noël et au Nouvel An. Devoir tout arrêter à 23h, au réveillon, ça ne va pas.

On a évité le pire. C'est la première réaction de l'Union des Classes Moyennes au terme de ce comité de concertation. Un grand soulagement du côté de l'horeca surtout qui peut poursuivre son activité sans limites supplémentaires. 0:00 REACTIONS FC On a évité le pire. C'est la première réaction de l'Union des Classes Moyennes au terme de ce comité de concertation. Un grand soulagement du côté de l'horeca surtout qui peut poursuivre son activité sans limites supplémentaires. QUOTE 1 Pierre-Frédéric Nyst Président de l'UCM "C'est vrai on s'attendait au pire. On nous a annoncé que l'horeca ça allait être des fermetures très tôt à 20h c'est-à-dire des actes équivalents à des fermetures. Déjà 23h le secteur nous dit c'est pas évident. Alors à 20h vous imaginez. Et alors finalement on n'y touche pas. Tant mieux pour eux bien évidemment." La pilule est, par contre, plus difficile à avaler dans les secteurs événementiels, surtout pour les spectacles et les activités à l'intérieur. QUOTE 2 Pierre-Frédéric Nyst Président de l'UCM "Vous avez le secteur événementiel, la culture, là effectivement, c'est très très problématique. Vous avez des spectacles qui ne peuvent être rentables que si on est plusieurs centaines de spectateurs. Ici 200 personnes, là on va avoir de véritables catastrophes. Ce qui nous pousse chez UCM à dire qu'il faut remettre sur la table les aides, la problématique des aides à tous les niveaux de pouvoir. Et probablement continuer à parler aussi du moratoire des faillites. Il va falloir le réinstaller, le prolonger." Télétravail et congés scolaires avancés n'iront pas sans poser de problème dans les PME souligne l'UCM qui déplore les hésitations de ces derniers jours et la multiplication des rumeurs inquiétantes. L'Union des Classes moyenne rappelle aussi son souhait d'une vaccination généralisée.

Le Comité de Concertation de ce vendredi a accouché de nouvelles mesures de restrictions pour endiguer les contaminations au coronavirus. Des mesures qui seront d'application dès ce samedi 27 novembre 2021. A commencer par la nouvelle fermeture des discothèques et des dancings.

A première vue un Colruyt comme un autre. Mais il s'agit du deuxième en Belgique réservé aux professionnels. Pour entrer, il faut un numéro de TVA. Le magasin est aménagé pour cette clientèle.

Alors que l'horeca en Flandre et en Wallonie a bénéficié de nouveaux assouplissements, il n'en est rien pour l'horeca bruxellois. Pour éviter de voir la clientèle se tourner vers le nord et le sud du pays, la possible instauration du pass sanitaire est sur la table. Un pass auquel la Fédération Horeca Bruxelles est favorable.

En Wallonie, plus de 6500 personnes ont perdu leur emploi pendant la crise. Obligeant de nombreux travailleurs à changer de secteurs. Aujourd'hui, à l'heure de la réouverture, 1200 postes cherchent toujours preneurs. Le Forem, l'UCM et l'IFAPME organisent cet été 10 rencontres à travers la Wallonie pour donner un coup de pouce aux chercheurs d'emploi comme aux patrons du secteur, qui peinent à recruter.

Cafés, restaurants, hôtels ne trouvent pas la main d'oeuvre pour leur réouverture. Massivement, le personnel est parti vers d'autres secteurs: logistique, commerce ou administration. Pour faciliter les recrutements, le Forem organise un Jobshot mardi 13 juillet à Liège, des rencontres physiques entre employeurs du secteur et demandeurs d'emploi.

Alors que tous les indicateurs sont au vert et que la campagne de vaccination avance bien, le comité de concertation a annoncé de nouveaux assouplissements ce vendredi. Les restrictions de rassemblement tombent dans bien des cas. La bulle sociale est élargie, de même que les horaires d'ouverture dans l'horeca.

Dans le secteur de l'hôtellerie, la gestion des achats et des stocks est déterminant pour la rentabilité des entreprises. La société de logiciels anversoise Apicbase a développé une plateforme numérique à cet effet. 400 clients l'utilisent déjà, dans le secteur des restaurants en Belgique et à l'étranger. Pour poursuivre sa croissance, Apicbase mène une nouvelle augmentation de capital.

À trois semaines désormais de la réouverture totale de l'horeca, le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, vient de signer un arrêté ministériel fixant les règles de mise sur le marché des systèmes de purification d'air dans les lieux publics. De quoi éviter les produits peu ou pas efficaces. Reste que l'investissement risque d'être difficile pour bon nombre d'établissements.

A partir du 9 juin, chaque foyer pourra recevoir quatre personnes à l'intérieur, sans compter les enfants. Le télétravail restera obligatoire sauf un jour par semaine. L'horeca pourra rouvrir à l'intérieur, un foyer ou quatre personnes par table à 1m50 l'une de l'autre. La pratique amateur du sport pourra reprendre à l'intérieur jusqu'à 50 personnes à l'exception des sports de contact. Et la culture voit s'ouvrir de nouvelles perspectives. Jusqu'à 200 personnes à l'intérieur, 400 à l'extérieur.

Sur les trottoirs de la capital, ce sont les grands préparatifs. Vite un coup de karcher, le mobilier de terrasse doit être prêt pour demain. Mais tous les établissements, loin de là, ne seront pas de la partie ce week-end.

Ath se tient prête pour la réouverture des terrasses. Une réouverture partielle. Pas de quoi retrouver une rentabilité et beaucoup de complications en perspective pour des restaurants et des cafés fermés depuis des mois.