Tout sur impôts

Donald Trump cherche bien à réduire les impôts des Américains. Lors d'un point presse à l'occasion de la visite du président roumain, il a assuré qu'il y réfléchissait depuis longtemps. Il a également fustigé l'action de la Fed tout en martelant que le spectre de la récession n'était qu'une lubie journalistique.

Depuis la crise de 2008, les multinationales paient visiblement moins d'impôts. Les particuliers, eux, sont par contre davantage mis à contribution. Et ce n'est pas le PTB qui le dit, mais le très sérieux Financial Times. Le journal de la city a ainsi calculé que le taux réel payé par les grandes multinationales dans les pays développés a baissé de 2% mais qu'il a augmenté de 6% pour le citoyen lambda.

Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, veut réformer l'avantage fiscal octroyé pour les enfants à charge. Chaque enfant donnerait ainsi droit à la même exonération quelle que soit sa position dans la fratrie.

Célibataires, divorcés, cohabitants de fait ou encore mariés.... L'hétérogénéité des choix de vie s'accompagne d'une hétérogénéité des situations fiscales, parfois avantageuses parfois désavantageuses. Le fédéral fait le pari d'y mettre de l'ordre.

Isoc prolongé d'une semaine - Umicore dévoile ses perspectives - La Fnac envisage racheter Darty - L'OMC revoit ses prévisions en baisse

Avec la baisse des intérêts notionnels, l'impôt sur les société devrait rapporter 350 millions d'euros de plus à l'Etat en 2016. L'UCM réclame une baisse du taux nominal d'imposition pour compenser.