Tout sur investissements

La banque européenne d'investissements et la société wallonne des eaux ont signés un accord de prêt d'un montant de 250 millions d'euros. C'est la 4ème fois que la BEI soutient la stratégie d'investissement du producteur et distributeur d'eau wallon.

Prévu de longue date à Versailles le sommet des 27 a vu son ordre du jour bouleversé par la guerre en Ukraine: Il devait y être question de reprise économique et de croissance, Il y a sera finalement question de défense et d'énergie. Alors que l'Europe cherche à tout prix à réduire sa dépendance à l'égard de la Russie.

Proximus présentait ce matin ses résultats annuels. Des résultats conformes aux attentes et en léger repli sur un an. Pour 2022 en revanche, l'opérateur table sur un retour de la croissance. Par ailleurs, Proximus a fait part de ses ambitions à court et moyen terme. Comme celle d'atteindre un taux de couverture 5G de 99% en Belgique à l'horizon 2024.

2 millions 850.000 m². C'est le volume total enregistré l'an dernier par le marché de l'immobilier industriel. Il s'agit du deuxième meilleur résultat jamais recensé en 25 ans. Une excellente performance qui se traduit aussi par un nombre record de transactions, avec un total de 1.147 opérations conclues en 2021.

Chez Illochroma à Genk, on imprime des étiquettes de bouteilles de bière et ce, pour des marques venant des quatre coins du monde. Mais une partie de l'entreprise, baptisée Illocare, est dédiée à la fabrication de masques buccaux. Il faut dire que depuis que le Codeco a rendu les masques également obligatoires pour les enfants, la production d'Illocare a fortement augmenté.

Le nouveau chancelier allemand se veut ambitieux. Olaf Scholz a en effet déclaré ce mercredi que son gouvernement utiliserait les quatre prochaines années pour lancer la plus grande transformation de l'économie allemande en un siècle. Il compte pour ce faire encourager les investissements dans l'innovation et les infrastructures.

La Belgique dépasse à nouveau l'objectif européen de 3% du PIB investis dans la recherche et le développement. Notre pays y a en effet consacré 3,5% l'an passé. Avec de tels chiffres, la Belgique est, à égalité avec la Suède, leader européen en la matière. Un leader incontestable quand on sait que la moyenne européenne n'est que de 2,3%.

Joe Biden a enfin réussi à signer son projet de loi sur les infrastructures. Un plan qui prévoit des investissements de 1,200 milliard de dollars dans les routes, les chemins de fer, les ports, les aéroports et l'Internet haut débit. Et vise également à développer les transports publics.

Le Secrétaire d'état à la Relance et aux Investissements stratégiques, Thomas Dermine, a présenté un état des lieux du Plan de Relance en Belgique. Pour la première fois depuis les années 80, les investissements publics vont nettement repartir à la hausse. Le gouvernement fédéral s'est fixé un objectif d'investissement de 4% du PIB en 2030.

Après avoir obtenu le feu vert du Sénat pour son plan d'infrastructures, Joe Biden défend à présent son plan social. Ce dernier prévoit des dépenses colossales dans la santé, l'éducation ou encore l'accueil des enfants. Des investissements à long terme qui devraient, in fine, profiter aux familles américaines.

La fintech Swoon arrive en Belgique. Créée à Lille en 2019, la société a développé une application mobile, qui permet aux utilisateurs de gérer leur argent en temps réel, de manière simple et pratique, moyennant un abonnement mensuel de 6,90 euros.

Après six mois de travail entre ses différents gouvernements, la Belgique a remis ce vendredi à la Commission européenne, son projet de plan de relance de 5,9 milliards d'euros issus de subventions européennes. A ce montant s'ajouteront 7,2 milliards dans le cadre d'un plan fédéral plus large de relance et d'investissements.

Malgré une baisse significative du chiffre d'affaires et un statu quo des exportations, le secteur belge de la chimie, de la pharmacie et des matières plastiques a créé près de 1.500 nouveaux emplois l'an dernier. Le secteur qui n'a pas été épargné par la crise, enregistre également des montants records d'investissements en matière d'innovation et de capacité de production.

Malgré la crise, le secteur des fintechs belges reste très actif avec pas moins de 368 millions d'euros déjà investis en 2020. C'est six fois plus que sur l'ensemble de l'année dernière. Pour le président de l'association Fintech Belgium, il n'est pas question de s'arrêter en si bon chemin. La Belgique regorge en effet de potentiel en la matière. Un potentiel qui pourrait jouer un rôle important dans la relance économique de notre pays.

A l'occasion de la semaine européenne des régions, la Commissaire en charge de la cohésion est revenue sur le fonds d'urgence pour les régions mis en place en réponse à la crise du Coronavirus. Près de 14 milliards d'euros ont déjà été déployés depuis le mois d'avril.

Wallimage, le fonds économique de soutien aux productions et aux entreprises audiovisuelles en Wallonie, a clôturé son centième appel à projets en décidant d'injecter un million et demi d'euros supplémentaires. Des fonds qui serviront à compenser, partiellement au moins, les effets de la crise de la Covid-19 sur l'industrie audiovisuelle wallonne.

La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles a connu une nouvelle hausse de fréquentation de 4%. La crise du coronavirus affectera peu son deploiement et son extension dans la capitale. Les investissements initialement prévus seront maintenus dans les prochains mois.