Tout sur Investissements

Malgré la crise, le secteur des fintechs belges reste très actif avec pas moins de 368 millions d'euros déjà investis en 2020. C'est six fois plus que sur l'ensemble de l'année dernière. Pour le président de l'association Fintech Belgium, il n'est pas question de s'arrêter en si bon chemin. La Belgique regorge en effet de potentiel en la matière. Un potentiel qui pourrait jouer un rôle important dans la relance économique de notre pays.

A l'occasion de la semaine européenne des régions, la Commissaire en charge de la cohésion est revenue sur le fonds d'urgence pour les régions mis en place en réponse à la crise du Coronavirus. Près de 14 milliards d'euros ont déjà été déployés depuis le mois d'avril.

Wallimage, le fonds économique de soutien aux productions et aux entreprises audiovisuelles en Wallonie, a clôturé son centième appel à projets en décidant d'injecter un million et demi d'euros supplémentaires. Des fonds qui serviront à compenser, partiellement au moins, les effets de la crise de la Covid-19 sur l'industrie audiovisuelle wallonne.

La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles a connu une nouvelle hausse de fréquentation de 4%. La crise du coronavirus affectera peu son deploiement et son extension dans la capitale. Les investissements initialement prévus seront maintenus dans les prochains mois.

Le gouvernement wallon a entamé ce lundi son premier conclave budgétaire. Sur la table des discussions: un ajustement purement technique pour 2019 et surtout un budget initial 2020 qui devrait s'afficher en déficit de quelque 400 millions d'euros.

Début d'année sur les chapeaux de roue pour le marché des bureaux à Bruxelles. Selon les chiffres de l'agent immobilier Jones Lang LaSalle, tous les records ont été battus depuis le mois de janvier dernier, tant en terme d'occupation que de loyers ou encore d'investissements.

Après avoir signé vendredi un accord de libre échange historique avec les pays du Mercosur, c'est avec le Vietnam que l'Europe a conclu un pacte sur le commerce et les investissements ce dimanche. Une première en son genre avec un pays en développement d'Asie. Mais un accord loin de faire l'unanimité

Les municipalités belges sont les seuls niveaux de pouvoir publics à assumer entièrement leur charges de pensions. Un fardeau de plus en plus lour à porter et qui pourrait peser sur les investissements futurs des villes belges en terme de développement durable, de mobilité ou encore de digitalisation

Nouvelle année record pour les investissements étrangers en Belgique. Après une année 2017 déjà excellente, notre pays a attiré pas moins de 278 projets d'investissement l'an dernier, ce qui a permis la création de 7.363 emplois. Selon EY, qui a mené cette étude, la Belgique fait sensiblement mieux que ses pays voisins. Et, chose étonnante, le Brexit semble avoir une influence positive.

Dans un contexte international particulièrement instable, le retour de la croissance allemande ne signifierait pas pour autant une embellie certaine au sein de la zone euro ni dans le monde.

C'est une première en 6 ans: la productivité en Belgique a diminué l'an dernier. Une diminution certes légère, de 0,1%, selon l'étude du cabinet américain The Conference Board. Elle n'e reste pas moins préoccupante sachant qu'il s'agit du principal moteur de notre économie.

L'Alofisel de Tigenix recalé en Belgique par la Commission de remboursement des médicaments. Une mauvaise nouvelle pour le groupe japonais Takeda, qui avait racheté au prix fort la biotech belge il y a moins d'un an et qui ne cesse depuis lors de s'étendre dans notre pays.

L'inégalité entre hommes et femmes n'existe pas seulement en terme de salaire ou de place dans la hiérarchie, elle se constate également en terme d'investissement. Selon une étude de la banque ING, les femmes sont, par exemple, moins nombreuses à investir que les hommes. Ce qui n'est pas sans conséquences sur leur pension.

C'est l'un des plus grands fabricants d'emballages en carton d'Europe, le Britannique DS Smith, investit quelque 15 millions d'euros dans ses installations belges de Gand et de Buggenhout. Objectif: accroitre ses capacités de production pour répondre à la demande croissante des principaux acteurs du commerce électronique, qui sont ses clients.

Transporter des médicaments aux quatre coins de la planète n'est pas chose aisée. Cela requiert des infrastructures spécialisées, notamment dans le maintien de la chaîne du froid. Des caractéristiques de haut niveau que l'on retrouve à l'aéroport de Bruxelles, ce qui permet à la Belgique d'occuper la 2ème place européenne en matière d'exportation de médicaments et de produits de santé.

Son nom ne vous dit peut-être pas grand chose... et pourtant, il s'agit ni plus ni moins du leader du stockage de produit pharmaceutique en Europe. Le groupe français CSP a décidé d'investir dans sa filiale au Benelux qui célèbre ses dix ans cette année. Plusieurs centaines de milliers d'euros sont annoncés de même que la création d'une vingtaine d'emplois.

Le secteur des assurances se montre optimiste pour cette année. S'il reste encore prudent en terme catastrophe naturelle, il espère pouvoir renouer avec la croissance, après s'être globalement stabilisé l'an dernier.

Renson, le spécialiste flamand de la ventilation, de la protection solaire et des revêtements de terrasse, investit 125 millions d'euros dans son développement et son internationalisation. Plus de la moitié sera consacré à un nouveau site à Deinze, le reste sera destiné à la construction de nouveaux sites de production à l'étranger.

C'est un acteur qui compte dans le recyclage des matières plastiques en Belgique: la société familiale Van Werven traite chaque année quelques 20.000 tonnes de déchets dans notre pays. Un chiffre amené à fortement progresser dans les années à venir.

L'office européen des statistiques a publié ce mardi ses chiffres de croissance pour le deuxième trimestre 2018: En tête du peloton les Pays Bas avec + 0.7%, l'Espagne +0.6% et l'Allemagne +0.5%. La Belgique elle, affiche une croissance plus modeste de + 0.3%.