Tout sur IPO

Big Hit Entertainment, acteur majeur du divertissement coréen, va débarquer sur les marchés financiers. La société ambitionne de lever 683 millions d'euros. Le succès de la K-Pop et des Boys Bands coréens y joue une grande part.

Comme annoncé fin août, la medtech de Mont-Saint-Guibert, spécialité dans la lutte contre les apnées du sommeil, lance son IPO. Elle veut entre 60 et è0 millions d'euros.

Airbnb refuse l'offre de l'investisseur Bill Ackman. Celui-ci veut acheter la plateforme technolgique avec son SPAC, un fond coté conçu pour des acquisitions et des mises en Bourse rapides. Le SPAC, une technique très en vogue depuis le début de l'année.

La pépite wallonne spécialisée dans le traitement des apnées du sommeil entre en Bourse en septembre ! Elle espère lever 60 millions d'euros.

L'introduction en Bourse d'Hyloris Pharmaceuticals sur Euronext Bruxelles a eu lieu ce lundi matin. Le prix d'introduction était de 10,75 euros par action, ce qui valorise la société pharmaceutique liégeoise à hauteur de 253,18 millions d'euros. L'entreprise lèvera un minimum de 61,8 millions d'euros et un maximum de 71 millions d'euros si l'option de surallocation est exercée.

Dada Nexus est une plateforme chinoise de vente en ligne et un service de livraison. Si sa volonté de se confirme, le groupe pourrait bien réaliser la première introduction à la Bourse américaine d'une société chinoise depuis les débuts fracassants de Kingsoft.

Plongée dans le secteur des jeux vidéos avec la société française Nacon. Basée à Lille, cette filliale de BigBen Interactive, concentre l'ensemble des activités "gaming" du groupe, qu'il s'agisse des jeux en eux-même ou des accessoires qui s'y rapportent. Pour soutenir sa croissance, la société entend aujourd'hui entrer à la Bourse de Paris.

Le géant pétrolier saoudien réalise la plus grosse IPO de tous les temps. 29 milliards de dollars destinés à financer des grands projets d'infrastructure. Un succès qu'il faut cependant nuancer.

La première cotation d'Alibaba à Hong Kong est un succès. D'entrée de jeu, l'action du géant chinois a bondit de près de 7%.

Départ en trombe pour la Française des Jeux qui faisait son entrée à la Bourse de Paris ce jeudi. Le prix de l'action, fixé à un peu moins de 20 euros, s'est envolé de plus de 15% dès les premiers échanges. Une bonne affaire pour les investisseurs, notamment particuliers, mais également pour l'Etat français, qui récupère un jackpot de plus de 2 milliard d'euros dans l'opération.

L'IPO d'Aramco se précise. La demande d'introduction en Bourse du géant pétrolier saoudien a été approuvée par les autorités régulatoires. L'introduction devrait avoir lieu à la mi-décembre, et la valorisation de l'entreprise pourrait culminer entre 1.200 et 1.700 milliards de dollars, ce qui en ferait la plus grosse capitalisation mondiale.

Voici AB InBev qui relance l'opération. Pour cette seconde tentative d'IPO d'une part minoritaire de sa filiale asiatique, le brasseur espère séduire les investisseurs et lever entre 4 et 5 milliards d'euros.

Après avoir échoué à mettre en bourse ses activité asiatiques, AB InBev a positivement surpris les marchés ce vendredi en annonçant la vente pour 10 milliards d'euros de sa filiale australienne, Carlton & United Breweries. Cette transaction servira à éponger en partie de l'énorme dette du premier brasseur mondial.