Tout sur Japon

Deux trimestres d'affilée de repli, c'est la définition de la récession. Après un recul d'1,9% fin de l'an dernier, le PIB japonais a plongé de près d'1% ce premier trimestre.

Plombée par la dernière hausse de la TVA, l'économie japonaise a subi au 4e trimestre 2019 sa pire chute en 5 ans. Une chute qui pourrait se poursuivre cette année, alors que le pays est touché de plein fouet par l'épidémie de coronavirus. Une récession, soit deux trimestres consécutifs de recul, apparaît dès-lors plus que probable, selon de nombreux spécialistes.

Comment Carlos Ghosn a-t-il pu quitter le Japon sans être repéré et quelles en sont les conséquences sur son procès qui était prévu cette année ? Des questions que tout le monde se pose depuis l'annonce mardi de la fuite au Liban de l'ex-PDG de Renault-Nissan. Une fuite toujours entourée de mystère mais qui fait déjà l'objet de premières révélations.

Le Japon va consacrer plus de 100 milliards d'euros à un vaste plan de soutien économique. L'objectif est d'éviter au pays du soleil levant de glisser dans une récession durable l'an prochain. Il faut dire que les économistes anticipent une forte contraction du PIB nippon après la hausse récente de la TVA et le passage dévastateur du typhon Hagibis.

Implantée dans le parc scientifique de Louvain-La-Neuve la société Realco continue sa success-story. Après avoir doublé son bénéfice en 2018, la PME qui emploie à présent une cinquantaine d'employés, a même du revoir ses prévisions à la hausse cet automne.

Toyota, le plus grand constructeur automobile nippon, dévoile la nouvelle génération de Mirai équipée d'une version revue et corrigée de la pile à combustible et de ses réservoirs d'hydrogène. Une berline entièrement repensée afin de relancer la demande pour une technologie de niche détrônée par la montée rapide des véhicules électriques de ses concurrents.

Pour surmonter les tensions commerciales entre le Japon et son pays, Moon Jae-In, le président sud-coréen plaide à présent pour une coopération économique entre la Corée du Sud et du Nord. Une coopération intercoréenne basée sur la dénucléarisation de la Corée du Nord qui aiderait les deux pays à rattraper l'avantage économique Nippon.

La Corée du Sud se mobilise en réponse aux restrictions imposées par Tokyo sur des exportations essentielles à la production de puces électroniques sud coréenne. Des puces de smartphone notamment. Jeudi, des supermarchés sud-coréens ont retiré des ventes des tablettes japonaises mais aussi des produits de grande consommation.

Depuis Jeudi dernier, le Japon limite ses exportations vers la Corée du Sud de plusieurs produits chimiques utilisés dans la fabrication de puces électroniques et d'écrans de smartphones ou de téléviseurs. Le différents entre les deux pays est lié à la colonisation brutale de la Corée par le Japon entre 1910 et 1945.

La Banque du Japon décide elle aussi de maintenir ses taux inchangés. Une manière de garder des munitions alors que les perspectives de croissance mondiale s'assombrissent et que l'inflation japonaise reste au plus bas.

Avec la guerre commerciale qui oppose les Etats-Unis et la Chine, les perspectives économiques continuent de se dégrader. C'est ce qu'estime ING qui prévoit en conséquence de nouvelles mesures de soutien des principales banques centrales cette année, y compris en Europe où l'on se dirigerait vers une "japonisation" de l'économie.

C'est ce vendredi qu'est entré en vigueur l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Japon. Un accord d'envergure puisqu'il s'agit ni plus ni moins du plus large accord commercial bilatéral jamais conclu. Avec des retombées non négligeables pour les entreprises belges concernées.

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, a dit avoir été "faussement accusé et détenu de manière injuste", lors de sa première comparution devant un juge, près de deux mois après son arrestation surprise à Tokyo.

L'année 2018 n'aura pas été un grand cru pour les marchés financiers. Même les bourses asiatiques n'ont pas été épargnées par la morosité actuelle. Les bourses chinoises ont cloturé en baisse ce vendredi, de même que Tokyo au Japon. Tokyo qui signe même son premier repli annuel en 7 ans.

Moment très solennel pour Shinzo Abe place Tiennanmen à Pékin. C'est la première fois depuis 2011 qu'un chef de gouvernement japonais se rendait en visite officielle en Chine. Objectif: renforcer les liens entre les deux puissances, toutes deux victimes des taxes douanières imposées par Donald Trump.

Reprise du Val Saint-Lambert - Une deuxième offre pour Ontex - Baisse des chiffres chez Van de Velde - Nissan falsifie ses tests CO2 - Philips pourrait quitter la Grande-Bretagne

Takuto Saito, 24 ans, n'a jamais mis les pieds dans un casino mais il apprend l'art de la roulette au sein d'une école de croupiers de Tokyo qui a vu affluer les candidatures depuis que le Japon a décidé de légaliser les casinos.

Des milliers de réservations Airbnb rayées de la carte, Uber réduit à livrer des repas: entre législation très stricte et réticences des habitants, le Japon mène la vie dure aux géants de l'économie collaborative qui prospèrent ailleurs.